Crise alimentaire : de nouveaux projets en Afrique de l'Est

  • Un camp de tentes avec des dizaines de tentes. Des personnes marchent sur des chemine entre les abris

En réponse à la crise alimentaire et aux souffrances constatées sur place par nos équipes, Handicap International lance deux nouvelles actions en Afrique de l'Est. 

Le nombre de Sud-Soudanais fuyant la faim et le conflit dans leur pays a doublé depuis juillet 2016. On s'attand à ce que, d'ici fin 2017, un millions de réfugiés originaires du Soudan du Sud vivent en Ouganda. 342.000 Sud Soudanais se sont réfugiés en Ethiopie. Il s'agit surtout de femmes et d'enfants qui arrivent dans les camps proches de la frontière, souvent épuisés et avec une santé précaire.

Le degré de sous-alimentation des enfants de moins de cinq ans est particulièrement alarmant. Handicap Internatonal va donc aider ces enfants en leur donnant des traitements de kinésithérapie adaptés pour stimuler leur développement physique. Cette kinésithérapie spécifique a été développée dans des communautés d'Afrique de l'Ouest afin de prévenir les différents cycles de malnutrition. En stimulant le développement physique des enfants, le kinésithérapeute prévient les séquelles à long terme de la malnutrition, telles que le développement de handicap permanents. Vu la gravité de l'état des réfugiés sud-soudanais, ce type de traitement est indispensable !

Un projet a maintenant débuté dans les camps de réfugiés dans l'ouest de l'Ethiopie et nous évaluons les possibilités d'intervenir au Soudan du Sud et en Somalie.

Les personnes âgées, handicapées et groupes victimes de discrimination

On n'a jamais vu, dans la Corne de l'Afrique, autant de personnes yant besoin d'une aide humanitaire d'urgence : nourriture, installations sanitaires, abris et soins de santé. Les crises humanitaires précédentes ont montré que les personnes âgées, handicapées ou les groupes de personnes discriminées sont confrontées à des barrières inacceptables pour accéder aux services de base. Elles ont également besoin de protection contre les violences et l'exploitation.

Handicap International va donc mener un travail au Soudan du Sud, au Somaliland, en Ethiopie et en Ouganda pour conseiller et soutenir les grands acteurs de l'aide humanitaire et les aider à prendre en compte les besoins spécifiques des plus vulnérables. Nous donnerons des formations au personnel de ces acteurs humanitaires afin que les personnes plus vulnérables puissent être plus facilement identifiées et impliquées.

Vous pouvez aider les victimes de la famines au Soudan du Sud. Cliquez ici dès maintenant pour faire un don.