Accès direct au contenu

Dernières actualités

Par pays

OK

Par activité

Par date de publication

Besoins importants de réadaptation à Beyrouth 7 août 2020

Les blessures provoquées par les énormes explosions qui se sont produites mardi à Beyrouth comprennent des brûlures, des fractures et des amputations, en plus des milliers de blessures mineures et majeures causées par le verre brisé. 500 personnes auront probablement besoin d'une rééducation physique pour se rétablir.

  • Liban

Les victimes de l'explosion à Beyrouth auront besoin de l'aide de Handicap International 6 août 2020

Les scènes de dévastation qui ont suivi une énorme explosion à Beyrouth ne laissent aucun doute quant aux besoins immédiats et urgents des plus de 5 000 personnes blessées. L'équipe d'experts de Handicap International déjà basée dans le pays est prête à aider ceux qui en ont besoin.

  • Liban

« Je ne pourrais pas envisager de faire un autre travail » 2 avril 2020

Depuis 2013, Rabih est démineur pour Handicap International au Nord du Liban : il travaille dans une région particulièrement contaminée par la guerre civile de 1975-1990 et le conflit de 2006.Il fait partie des équipes qui décontaminent 4 districts, soit 21 villages.

  • Liban

« Le groupe d’entraide me redonne espoir » 27 septembre 2019

Abdel Kareem, 5 ans, est atteint de paralysie cérébrale. Grâce au partenariat de Handicap International avec le centre de rééducation Mousawat, au Liban, un projet de santé mentale a pu être intégré au processus de réadaptation physique. 

  • Liban

8 ans de conflit en Syrie 15 mars 2019

Après 8 ans de conflit, 11,7 millions de Syriens ont toujours besoin d’une aide humanitaire d’urgence, soit 70 % de la population. L’accès aux services de base (santé, nourriture, eau potable, abri, etc.) reste une priorité absolue alors que la contamination du pays aux restes explosifs – sans précédent dans l’histoire du déminage - empêche le retour des populations et compliquera considérablement la reconstruction du pays. Depuis 7 ans, Handicap International vient en aide aux Syriens réfugiés en Jordanie et au Liban à travers des projets de soutien psychosocial et de réadaptation.
  • Jordanie
  • Liban

«Partout, les bombes nous ont suivis» 5 octobre 2017

"Everywhere the bombing followed us" - "Partout les bombes nous ont suivis", c'est à la fois le titre du dernier rapport de Handicap International sur les conséquences de l'utilisation des armes explosives en zones peuplées en Syrie, et le cri de désespoir d'une des femmes interrogées pour rédiger ce rapport. Reposant sur le témoignage de 205 Syriens réfugiés au Liban, "Everywhere the bombing followed us" met en évidence les déplacements forcés multiples provoqués par les bombardements et leurs répercussions dévastatrices pour les populations qui en sont victimes.

  • Syrie
  • Liban

«Tout a été détruit» 7 juin 2017

Hussein a 15 ans. Fin 2016, il a été blessé lors d’un bombardement à Idlib, en Syrie, qui a tué la moitié de sa famille. Amputé d’une jambe, il s’est réfugié au Liban où il est aidé par une équipe de Handicap International. "Je ne pense pas à l’avenir, il n’y en a plus pour moi."
  • Syrie
  • Liban

« Il a déjà vécu le pire » 7 juin 2017

Khaled avait seulement un an lorsqu’il a perdu une jambe au cours d’un bombardement en Syrie. Ses parents sont décédés ce jour-là. Il grandit désormais avec sa tante, réfugiée au Liban. Handicap International accompagne le petit garçon par des sessions de soutien psychologique.
  • Syrie
  • Liban

Six ans de guerre en Syrie : notre intervention 15 mars 2017

Le conflit syrien, qui dure depuis six ans maintenant, laisse de graves cicatrices physiques et mentales chez des centaines de milliers de Syriens. Handicap International intervient depuis le début de la crise pour les soutenir. " Nous ne pouvons pas les abandonner ! "
  • Jordanie
  • Syrie
  • Liban
  • Irak

Les traumatismes de guerre, bombes à retardement de sociétés à reconstruire 16 novembre 2016

Les problèmes de santé mentale chez les populations affectées par les conflits en Irak, en Syrie, au Yémen, en Libye, en Ukraine, etc., laissent une génération traumatisée par les violences armées. Souvent insuffisamment pris en charge, les troubles de la santé mentale liés à ces traumatismes peuvent avoir de lourdes répercussions sur l’ensemble d’une société et entraver leur reconstruction.
  • Rwanda
  • Syrie
  • Liban
  • Irak

Les enfants réfugiés, vulnérables aux problèmes de santé mentale 8 novembre 2016

Handicap International propose des soins de santé mentale aux enfants dans cinq camps de réfugiés palestiniens au Liban. Chaque année, près de 250 enfants et leur famille reçoivent le soutien de l’association. " Un camp de réfugiés est un monde très anxiogène. Les familles de réfugiés palestiniens vivent dans des camps depuis plus de 70 ans. Elles subissent de nombreuses discriminations" explique Sophie Maamari, experte en santé mentale pour Handicap International.
  • Liban

«Comme un poisson hors de l'eau» 23 mai 2016

Ali, 20 ans, a été victime d’un bombardement en 2013. Ce jeune réfugié syrien, désormais paraplégique, vit avec sa famille dans un camp de fortune situé dans la vallée de la Bekaa (Liban). Une équipe de Handicap International intervient depuis plusieurs mois auprès d’Ali, pour l’aider à vivre avec son handicap.  
  • Syrie
  • Liban

Mettre fin aux bombardements sur les civils 14 mars 2016

Alors qu’il dure depuis cinq ans, le conflit en Syrie a atteint aujourd'hui un niveau de violence inouï dont les populations civiles sont les premières victimes. L’utilisation des armes explosives explique en  grande partie ce bilan effroyable. Dans 75 % des cas, ces utilisations se font en zones peuplées. Le taux de contamination très élevé de restes explosifs de guerre fait craindre un minimum de trente ans d’efforts intensifs pour nettoyer le pays après la fin du conflit.
  • Jordanie
  • Syrie
  • Liban
  • Irak