Partage d'expérience pour Horizon 2000

  • Yves en plein atelier théatral

Fin janvier, Serge, président de l’association Horizon 2000, lui-même handicapé, Yves, comédien et formateur pour Horizon 2000 et Emmanuelle, chargée d’éducation au développement chez Handicap International ont parcouru les routes de Lomé, au Togo, pendant une dizaine de jours.

Cette mission se déroulait dans le cadre du projet « Associations solidaires ». Ce projet d’échanges et de renforcement des capacités entre des associations belges actives dans le domaine du handicap et organisations homologues, partenaires sur le terrain, est financé par la DGD (Coopération belge au développement) et le fonds Maribel.

Basée à Charleroi, Horizon 2000 vise à démystifier le handicap et la personne handicapée auprès du grand public, entre autres à travers le théâtre. Elle organise également des formations en entreprise pour favoriser l’engagement de travailleurs handicapés.

A Lomé, la délégation belge a rencontré les membres de Tibi, association qui a pour but d’œuvrer à l’épanouissement et au bien-être socio-économique et culturel des populations du Togo. Tibi favorise aussi la promotion des personnes handicapées et des enfants à travers le théâtre et la danse. Razak, le président de Tibi, est lui-même handicapé suite à un accident de moto.

Le programme de cet échange était bien rempli : rencontres avec plusieurs associations de personnes handicapées, participation à deux émissions de télévision. Yves a aussi animé des ateliers théâtre pour les comédiens de Tibi et des membres d’autres associations : improvisations sur le thème du mariage des personnes handicapées, exercices corporels sur les émotions, etc.… Autant de pratiques que les participants ont pu découvrir dans le jeu d’acteur.

Le séjour ne pouvait que s’achever par un spectacle avec un double ‘one man show’ : celui de Razak – « Le génie de la forêt » - et « Entre nous » que Serge a déjà présenté sur de nombreuses scènes belges et françaises.

Après cet échange, Serge, Yves, Razak et les autres se réjouissent déjà du passage de Tibi en Belgique à la fin de l’année et ont déjà plein d’idées pour renforcer les liens qui se sont noués à Lomé