Les mamans de Maradi

Au Niger, les mamans apprennent à jouer avec leurs enfants. Souffrant de malnutrition, leur bébé ne se développe pas correctement, reste sans réaction. Les équipes du projet ESSPOIR ont développé une kinésithérapie spécifique pour stimuler les enfants amenés dans les centres. Petit à petit, ces enfants reprennent vie. Et les mamans retrouvent le sourire.

Le projet ESSPOIR a commencé en 2015 au Niger, mais aussi au Mali et au Burkina Faso. Il a pour objectif de prévenir et de réduire le risque de complications et de séquelles invalidantes chez les enfants souffrant de malnutrition et/ou ayant un retard de développement. Les équipes cherchent à favoriser l’épanouissement de l’enfant dans un milieu familial protecteur. Cela passe par une prise en charge globale des enfants et leur famille, avec :

  • de la kinésithérapie d’éveil : un kinésithérapeute prend en charge les enfants traitement dans les centres nutritionnels pour améliorer leur développement physique, psychomoteur et cognitif et pour prévenir ou limiter l’apparition de séquelles invalidantes.
  • des séances de stimulation en groupe pour stimuler le potentiel des enfants malnutris grâce au jeu
  • un suivi psychologique et social adapté pour accompagner les familles, dès leur arrivé au centre nutritionnel.