Bangladesh

Handicap International intervient au Bangladesh depuis 1997 afin que les personnes handicapées soient intégrées dans la société et que leurs droits soient reconnus

Actions en cours

Au Bangladesh, Handicap International favorise la prise en compte des personnes les plus fragiles : l’association renforce leur accès aux services (notamment les services de réadaptation et d’insertion professionnelle), et renforce leur intégration dans la société.  

Handicap International est notamment présente dans deux camps de réfugiés rohingyas, une ethnie originaire de Birmanie. L'association permet aux personnes handicapées vivant dans les camps et les villages avoisinants de bénéficier de soins de réadaptation, tout en favorisant leur insertion sociale et économique.

Les enfants handicapés restent parmi les groupes les plus marginalisés dans le pays. Très peu d’entre eux vont à l'école. Invisibles, stigmatisés, ils sont particulièrement exposés aux abus, à l’exploitation et à la négligence. Depuis 2016 et pour une durée de quatre ans, l’association mène le projet Growing Together, soutenu par la Fondation IKEA, qui vise à développer des espaces de jeux pour enfants accessibles et sécurisés dans les camps de réfugiés en Thaïlande, au Bangladesh et au Pakistan. Ce projet va permettre à 13 000 enfants valides et handicapés de jouer ensemble, de s’éveiller et de grandir dans un espace sécurisé et inclusif.

Handicap International renforce également le secteur de la réadaptation au Bangladesh, en mettant notamment en place un système de soins de réadaptation de qualité, en collaboration avec le gouvernement. L’association aide également les personnes handicapées à obtenir une source de revenus, à devenir plus autonomes et être mieux reconnues dans leur communauté.

Domaines d’intervention

  • Appareiller et rééduquer
  • Combattre les discriminations envers le handicap
  • Insérer les personnes handicapées dans le monde du travail
  • Limiter l’impact des catastrophes naturelles sur la population

Situation du pays

Le Bangladesh, pays d’Asie du Sud, est entouré d’Est en Ouest par le géant indien et possède une frontière commune avec le Myanmar (ex-Birmanie) au Sud. Il est l'un des pays les plus pauvres de la planète. On estime que plus de 49.6 % de sa population vit en dessous du seuil de pauvreté (moins de 1,25 $ par jour)[1]. Sa densité démographique est l’une des plus élevées au monde avec 1 218 habitants/km².[2]

Malgré une croissance assez forte, les inégalités restent importantes. La croissance économique est freinée par des facteurs internes (notamment la corruption), des catastrophes naturelles récurrentes (cyclones et crues dévastatrices) et par la mousson, qui a lieu cinq mois par an. Chaque année, entre 50 à 70 % du territoire est inondé par les eaux qui endommagent les récoltes, les habitations et déciment le bétail.

Environ 30 000 ONG travaillent dans le pays, dans les domaines du (développement social, de l’éducation, des droits, du microcrédit, de la santé et des questions juridiques. Parmi ces nombreuses organisations, environ 300 ont été amenées à travailler avec des personnes handicapées. La plupart d'entre elles sont de très petites associations de personnes handicapées locales, qui ont souvent une portée très limitée. Une des principales actions de Handicap International au Bangladesh consiste ainsi à renforcer leurs capacités.

Quelques chiffres

  • Une équipe composée de 67 personnes
  • Date d'ouverture du programme :1997

[1] Source : PNUD, Rapport sur le développement humain 2014.
[2] Source : Banque mondiale 2014.

Pour en savoir plus sur nos projets dans ce pays, ainsi que les bailleurs de fonds qui financent nos actions :