Maroc

Handicap International transmet son expertise aux associations de personnes handicapées marocaines. Ensemble, elles mènent des actions pour insérer les enfants et adultes handicapés dans la société.

Actions en cours

Au Maroc, Handicap International agit pour une meilleure participation des personnes handicapées dans la société. Dans les régions de Casablanca, Tanger-Tétouan, Rabat-Salé-Kénitra et de Souss-Massa, l’association mène plusieurs projets pour améliorer la scolarisation des enfants handicapés en lien avec les établissements scolaires et les autorités de l’éducation des régions concernées.

En vue d’améliorer la prise en charge des personnes handicapées dans les établissements hospitaliers et les services administratifs, l’association mène un projet pilote dans cinq établissements spécialisés du pays. Par ailleurs, l’association soutient le ministère marocain de la Santé dans la mise aux normes internationales des cursus de formation en ergothérapie – afin de garantir une prise en charge optimale des personnes handicapées. 

Enfin, Handicap International soutient le réseau associatif marocain pour que les personnes handicapées participent au processus électoral et législatif.

Domaines d’intervention

  • Combattre les discriminations envers le handicap
  • Insérer les personnes handicapées dans la société
  • Rendre accessibles les lieux publics
  • Scolariser les enfants handicapés
  • Renforcer le réseau associatif

Situation du pays

Dans ce pays en marche vers la démocratie, les associations de personnes handicapées se mobilisent pour faire entendre leurs voix.

Lors du « Printemps arabe », la monarchie constitutionnelle se trouve confrontée au « Mouvement du 20 février 2011 ».  Ce mouvement a notamment abouti à une réforme de la constitution, qui mentionne maintenant formellement la non-discrimination liée à une situation de handicap.

Cependant, les politiques pour améliorer la participation sociale des personnes handicapées sont encore peu appliquées, notamment en raison d’un manque de financements. Les personnes handicapées ont peu de services dédiés (auxiliaires de vie, accessibilité des bâtiments…) et leur participation à la société civile reste limitée.

Cependant, les organisations de personnes handicapées sont mobilisées pour que les choses changent rapidement et pour que les personnes handicapées soient pleinement prises en compte dans le processus de réforme nationale.

Quelques chiffres

  • Une équipe composée de 15 personnes
  • Date d'ouverture du programme : 1996

Pour en savoir plus sur nos actions et nos principaux bailleurs de fonds :