Nieuws

Samira, un pas à la fois

Samira debout appuyée sur ses béquilles devant l'abri où elle vit dans le camp. Le kinésithérapeute de HIla soutient

Samira se prépare pour aller jouer à l’extérieur, dans le camp de réfugiés de Teknaf au Bangladesh, ce qui n’est pas simple après des années de cloisonnement dues à son handicap, une infirmité motrice cérébrale.

Bangladesh : « Nous dépendons de l’aide offerte dans le camp »

Hamas, un petit garçon de 6 ans, assis sur une balle d'exercices, soutenu par un kinésithérapeute de Handicap International. Son pap est à côté.

Hamas est atteint d'infirmité motrice cérébrale depuis l’âge d’un an, mais, en l’absence de suivi médical, le diagnostic est tombé trop tard. Aujourd'hui, il vit dans un camps de réfugiés au Bangladesh et est suivi par l'équipe de Handicap International.

Mossoul Ouest, ville fantôme

Vue large d'un camp de déplacés en Irak

Entre octobre 2016 et juillet 2017, Mossoul, dans la province de Ninive, a été le théâtre de violents combats. L’utilisation intensive d’armes explosives (bombardements, pose de mines artisanales, etc.) a anéanti principalement la partie Ouest de la ville. Plus de 500 000 personnes sont toujours toujours dans l'impossibilité de rentrer chez elles et vivent dans des camps.

Reconnaissance des droits des personnes handicapées dans les conflits armés

Un homme âgé assis dans une chaise roulante, un autre homme tient sa chaise roulante dans un camp en Irak

Pour la première fois, le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté une résolution sur les personnes handicapées dans les conflits armés. Il s'agit d'une amélioration historique pour les personnes handicapées, particulièrement exposées lors des crises et souvent négligées dans l'aide humanitaire.

Urgence Mozambique : le suivi de nos actions

Une équipe de Handicap International dépose des cartons et des couvertures sur une grande bâche posée sur le sol

Après plusieurs semaines de déblaiement des décombres, Handicap International aide les habitants vulnérables de Beira, au Mozambique, à réparer et à reconstruire leurs maisons.

Le coq wallon ensanglanté projeté sur le Parlement wallon

Un coq wallon rouge sang projeté sur le parlement wallon, vue de nuit

Le coq wallon ensanglanté a été projeté sur le Parlement wallon la nuit du 20 au 21 août pour que cessent les ventes d’armes à des pays criminels de guerre.

Irak : "Au fond de moi, je savais"

Le kinésithérapeute de HI assis sur le sol à côté d'un jeune Irakien d'environ 12 ans amputé de la jambe droite.

Abdel Rahman a été victime d’un bombardement à Mossoul. Désormais amputé d’une jambe, il vit avec sa famille dans le camp de déplacés de Hasansham. Handicap International (HI) l’accompagne.

20 km : bravo et merci !

Des coureurs avec le T-shirt HI devant la ligne de départ

Un temps relativement sec, une température agréable, des coureurs plein d'énergie et une équipe de bénévole au top : toutes les conditions étaient réunies pour une édition des 20 km inoubliable.

Syrie : recrudescence de la violence à Idlib

Une kinésithérapeute de HI montre un exercice d'équilibre à un adolescent qui s'appuie sur sa jambe droite. Sa jambe gauche a été amputée.

Alors que les combats se sont intensifiés dans le nord-ouest de la Syrie, et particulièrement sur la ville d’Idlib et le sud de la province, Handicap International (HI) s’inquiète du sort des milliers de civils qui sont directement exposés aux bombardements.

Soutien aux Vénézuéliens réfugiés en Colombie

Un groupe d'enfants. A l'avant-plan, un jeune garçon tient une cuiller dans sa bouche, une balle posée dans la cuiller

Face à la crise qui agite leur pays depuis de nombreux mois, plus d'un million de Vénézuéliens ont franchi la frontière de la Colombie pour y trouver refuge. Handicap International apporte une aide d'urgence à cette population vulnérable.

Pages