Goto main content

Pakistan : des inondations sans précédent couvrent un tiers du pays

Pakistan : des inondations sans précédent couvrent un tiers du pays

Depuis le 14 juin 2022, des précipitations et des inondations sans précédent au Pakistan ont touché 116 districts à travers le pays, faisant près de 1 000 morts et plus de 1 300 blessés signalés à ce jour. 72 des zones touchées sont considérées par le gouvernement comme « sinistrées ». Handicap International suit de près l'évolution de la situation et prépare une intervention d'urgence pour soutenir les familles déplacées par les inondations.

Une famille traverse une zone inondée à la suite de fortes pluies de mousson dans le district de Charsadda, dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, le 29 août 2022. © Abdul MAJEED / AFP

Une famille traverse une zone inondée à la suite de fortes pluies de mousson dans le district de Charsadda, dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, le 29 août 2022. © Abdul MAJEED / AFP

Pakistan : des inondations sans précédent couvrent un tiers du pays

Une famille traverse une zone inondée à la suite de fortes pluies de mousson dans le district de Charsadda, dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, le 29 août 2022. © Abdul MAJEED / AFP

Depuis le 14 juin 2022, des précipitations et des inondations sans précédent au Pakistan ont touché 116 districts à travers le pays, faisant près de 1 000 morts et plus de 1 300 blessés signalés à ce jour. 72 des zones touchées sont considérées par le gouvernement comme « sinistrées ». Handicap International suit de près l'évolution de la situation et prépare une intervention d'urgence pour soutenir les familles déplacées par les inondations.

La situation humanitaire

Les premières estimations montrent qu'environ 33 millions de personnes ont été touchées par les précipitations quasi incessantes. Les précipitations ont détruit plus de 287 000 maisons, endommagé 662 000 autres et ont contraint de nombreuses familles à se déplacer. 6,4 millions de personnes ont besoin d'une aide humanitaire.

Selon l'ONU, environ 73% des ménages affectés n'ont pas un accès suffisant à la nourriture. Au moins 793 900 animaux d’élevage sont morts et 810 000 hectares de terres agricoles ont été endommagées, ce qui pourrait avoir un impact sur la sécurité alimentaire à long terme après les inondations.

Les infrastructures ont été endommagées, notamment plus de 17 000 écoles, 3 500 km de routes, plusieurs milliers d'établissements de santé et plus de 145 ponts.

Le Pakistan subit régulièrement des catastrophes naturelles. En 2010, une inondation catastrophique similaire avait touché environ 20 millions de personnes, entraînant des conséquences dévastatrices et durables. L'augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes, due au changement climatique, devrait entraîner le déplacement de 1,2 milliard de personnes dans le monde d'ici 2050.

"Dans des situations comme celle-ci, où des milliers de familles sont déplacées par les inondations, nous savons que les populations les plus vulnérables risquent d'être laissées pour compte, témoigne Caroline Duconseille Responsable pays de Handicap International pour le Pakistan. Les personnes âgées et les personnes handicapées seront confrontées à davantage d'obstacles pour traverser la montée des eaux et atteindre l'aide humanitaire. Il est primordial que les efforts de réponse soient inclusifs et accessibles à tous." 

Des victimes des inondations se frayent un chemin dans l'eau après une crue soudaine à Matiari, dans la province de Sindh, au Pakistan, le 29 août 2022. © Shakeel Ahmad / Anadolu Agency / AFP

La réponse de Handicap International


Les équipes de Handicap International sont présentes au Pakistan et préparent des interventions qui se déploieront dans les régions de Nowshera et Charsadda pendant les deux prochains mois. L’ONG vont également distribuer de la nourriture et des produits ménagers de base tels que des articles d'hygiène, des couvertures et des articles de cuisine à 600 familles déplacées par les inondations.

L'organisation déploie, en outre, des équipes de premiers secours psychologiques pour évaluer les besoins des populations déplacées et fournir une assistance (directement ou via d’autres organisations) en coordination avec les autorités nationales.

Handicap International étudie la possibilité d'étendre sa réponse pour inclure d'autres districts et services, en fonction des possibilités de financement et des besoins de la communauté.

"Des inondations de cette ampleur sont sans précédent au Pakistan et nécessitent une réponse d'urgence immédiate, poursuit  Caroline Duconseille, Responsable pays Handicap International pour le Pakistan. Nous voyons des familles qui ont absolument tout perdu et qui vivent sous l'eau. Notre objectif initial est de répondre aux besoins les plus urgents des communautés touchées, notamment l'accès à la nourriture et aux produits essentiels quotidiens comme le savon, les produits de cuisine et les couvertures chaudes."

La présence de Handicap International au Pakistan

Handicap International est présente au Pakistan depuis le début des années 1980 et a mis en œuvre des projets humanitaires dans plusieurs districts.

Le Pakistan est de plus en plus et régulièrement frappé par des catastrophes naturelles. En 2010, Handicap International a mis en œuvre une réponse d'urgence aux inondations dans le nord-ouest du pays qui ont touché plus de 20 millions de personnes. La réponse comprenait des distributions de kits d'urgence et l'approvisionnement en eau potable.

Au Pakistan aujourd'hui, l'équipe de Handicap International, composée de 31 personnes, mène des projets concernant notamment l'éducation inclusive, la santé et la prévention, les secours et la gestion inclusive des risques de catastrophes, le soutien à l'assistance technique pour les organisations axées sur le handicap, et l'autonomisation des femmes.