Léguez la vie !

Vous avez en vous des valeurs d’humanité et de solidarité. Au cours de votre vie, vous avez eu des souhaits. Certains ont pu se réaliser et d’autres restent encore dans un coin de votre tête.
Il n’est jamais trop tôt pour penser à plus tard. Dès maintenant, vous pouvez choisir en toute sérénité ce que deviendront vos biens quand vous ne serez plus là.

Inscrire Handicap International dans votre testament, c’est permettre à des enfants handicapés de recevoir une prothèse, d’aller à l’école, de se construire un avenir et mener une vie digne, là où les moyens manquent.

Ce geste de générosité représente bien plus que la transmission d’un bien ou d’une somme d’argent. C’est aussi la rencontre de votre histoire avec un projet d’avenir en faveur d’enfants, de femmes et d’hommes handicapés. C’est la vie que vous transmettez. Cet élan de votre coeur, d’une valeur inestimable, nous permettra d’assurer la pérennité des actions menées.
Alors, pensez-y. Quand vous faites un geste, d’autres font un pas.

  • Portrait de Marcel
    De plus en plus de personnes décident en effet d'inscrire une association caritative dans leurs dernières volontés. Pour Marcel S., c'était une évidence, car, estime-t-il, « nous vivons dans un monde global qui n'est viable que par la solidarité. »...
  • Evelyne (*) a travaillé comme kinésithérapeute toute sa vie. Donatrice fidèle, Madame V. a pris contact avec Handicap International quand elle a envisagé d’inscrire une bonne cause dans son testament. « Je n’ai pas de descendant direct, juste une nièce. Mon notaire m’a parlé de la possibilité de faire un legs en duo. Cela permet à ma nièce de ne pas payer des droits de succession et en même temps...