Léguez la vie !

Penser à la mort est quelque chose de difficile et suscite toujours beaucoup de questions. Notamment sur ce que nous voulons faire de nos biens. Rédiger un testament nous assure que nos biens reviendront à ceux qui nous sont chers et que nos dernières volontés seront respectées.

Souvent, nous voulons donner une part de ce que nous avons construit dans notre vie à notre famille et à nos amis. Mais penser à une organisation caritative dans votre testament est également une possibilité et peut vous permettre de rendre le monde de demain un peu meilleur.

Désigner Handicap International comme bénéficiaire dans votre testament signifie aider de manière fondamentale les personnes handicapées et les plus vulnérables dans les pays du Sud. Ainsi, grâce à votre héritage, vous leur offrez une vie meilleure dès maintenant et pour toujours.

Grâce à votre soutien financier, Handicap International est à même de poursuivre et d'étendre son travail sur le terrain. Nos équipes combattent les causes de handicaps et procurent des soins aux personnes handicapées et aux autres personnes vulnérables (comme les enfants, les personnes âgées ou malades) dans le besoin. En outre, elles les accompagnent vers l'autonomie et leur intégration dans la société. En désignant Handicap International comme bénéficiaire dans votre testament, vous pouvez donner à ces personnes la chance d'une nouvelle vie.

  • Portrait de Marcel
    De plus en plus de personnes décident en effet d'inscrire une association caritative dans leurs dernières volontés. Pour Marcel S., c'était une évidence, car, estime-t-il, « nous vivons dans un monde global qui n'est viable que par la solidarité. »...
  • Evelyne (*) a travaillé comme kinésithérapeute toute sa vie. Donatrice fidèle, Madame V. a pris contact avec Handicap International quand elle a envisagé d’inscrire une bonne cause dans son testament. « Je n’ai pas de descendant direct, juste une nièce. Mon notaire m’a parlé de la possibilité de faire un legs en duo. Cela permet à ma nièce de ne pas payer des droits de succession et en même temps...