Accès direct au contenu

COVID-19: Reprise de vols humanitaires à destination des pays les plus vulnérables

Bruxelles, le samedi 6 juin 2020 - Handicap International participe, les 7 et 8 juin, à une opération de vols d’urgence humanitaire avec le soutien du Réseau logistique humanitaire (RLH) et financé par l’Union européenne, au départ de la Belgique et de la France, et à destination de la République démocratique du Congo. Ces vols transporteront 40 tonnes d'équipements essentiels (matériel de protection, médicaments, équipements hospitaliers, etc.). Ils achemineront également 172 personnels humanitaires pour lutter contre les effets dévastateurs du COVID-19 sur les plus vulnérables.

Au total, trois vols humanitaires transporteront plus de 40 tonnes d'équipements essentiels (matériel de protection, médicaments, équipements hospitaliers, etc.) représentant 300 m3 pour 14 organisations humanitaires et achemineront 172 personnels humanitaires provenant de 30 organisations. Deux vols partiront de Belgique pour couvrir l'Ouest et l'Est de la République démocratique du Congo (RDC) et un vol partira de Lyon, en France, pour Kinshasa, la capitale de la RDC.

HI qui est pleinement partie prenante à cette opération envoie 14 000 masques à ses équipes en RDC pour leur permettre de continuer leurs activités dans le respect des normes d’hygiène qu’imposent la pandémie de COVID-19.  

« Après deux mois d’arrêt des vols internationaux à cause de la pandémie de COVID-19, il y a un besoin urgent de reprendre l’acheminement de matériel et de personnel humanitaires vers les pays les plus vulnérables,» explique Manuel Patrouillard, directeur général de HI. « Les restrictions de mouvements, de transports, les mesures de confinement ont aggravé les crises existantes pour les plus vulnérables : elles se sont retrouvées isolées, sans emploi et sans ressources, sans accès aux soins de santé. Malgré tous nos efforts pour assurer la continuité de l’aide humanitaire pendant cette période, les obstacles et les problèmes d’accès ont été nombreux. Il faut maintenant déconfiner l’aide humanitaire le plus vite possible. »  

Le vol au départ de Bruxelles, dimanche 7, à 23 heures, à destination de Kinshasa s’effectuera en la présence du directeur général de HI, Manuel Patrouillard, du directeur des relations et des opérations internationales de la Croix-Rouge française, Frédéric Boyer, du directeur général de Solidarités International, Alexandre Giraud, de Janez Lenarcic, Commissaire européen chargé de la gestion des crises et coordinateur de la réaction d’urgence de l’Union européenne (UE), et du ministre des affaires étrangères français, Jean-Yves Le Drian.  

Manuel Patrouillard : « La République démocratique du Congo fait face à des crises multiples en raison de conflits, de l’extrême pauvreté, d’infrastructures de santé et d’hygiène défaillantes, etc. Les populations avec lesquelles nous sommes en contact sont particulièrement vulnérables. Elles sont pauvres, en grande difficulté pour accéder aux soins, à l’hygiène et à la nourriture. Nous devons tout mettre en œuvre - et en premier lieu fournir le matériel et l’équipement nécessaire à nos équipes - pour à la fois protéger nos bénéficiaires et nos équipes de la pandémie de COVID-19. »

Cette opération de vols humanitaires s’inscrit dans le cadre d’un pont aérien organisé par l’Union européenne depuis début mai destiné à lutter contre les conséquences dramatiques de la pandémie de COVID-19 sur les populations les plus vulnérables, et à répondre aux besoins urgents d’approvisionnement en matériel humanitaire et de renforcement des équipes humanitaires qui travaillent sur le terrain.  

Un premier vol humanitaire a été organisé le 7 mai dernier depuis l’aéroport Saint-Exupéry à Lyon, en France, et à destination de la République centrafricaine avec à bord 75 passagers et 81m3 et 13 tonnes de matériel (médicaments, matériel de protection).  

Ce pont aérien sera composé d’une série de vols, prévus dans les prochaines semaines et les prochains mois à partir des pays des Etats membres de l’Union européenne et à destination des pays fragilisés par de profondes crises humanitaires. La priorité est donnée à des destinations africaines (dont le Burkina Faso et le Niger).

 
Diana Diana Diana Diana

PRENEZ CONTACT AVEC
DIANA VANDERHEYDE

+32 489 77 92 77
d.vanderheyde@hi.org