Go to main content

Prévention et santé

Johanna de Tessière

Johanna de Tessière

Une bonne santé est un droit humain.

L'accès aux soins de santé est une étape essentielle vers l'inclusion sociale. Que ce soit par la prévention des causes de handicap, la création de services de santé locaux ou le soutien psychologique, toutes nos actions n'ont qu'un seul but : faire en sorte que chaque homme, femme et enfant ait la chance de rester en bonne santé.

La santé des mamans et des enfants

La santé de la mère, du nouveau-né et des enfants de moins de 5 ans constitue un véritable enjeu dans beaucoup de pays où Handicap International intervient. L’accès de la population à des soins de santé de qualité y reste problématique pour plusieurs raisons :

  • la pauvreté de la majorité de la population, qui n’est pas en mesure de payer le coût des soins ;
  • le délabrement des infrastructures sanitaires ;
  • le manque de formation du personnel, qui ne bénéficie pas non plus d’une mise à niveau de ses compétences.

Notre objectif est d’intégrer au sein des services de santé les notions de réduction de la mortalité, de prévention, de détection précoce et de prise en charge des déficiences liées à la grossesse et à l’accouchement pour les mères et les enfants. Nous formons ainsi des médecins, infirmières et sages-femmes sur les liens entre la santé maternelle et infantile et les déficiences. Nous mettons en place un accompagnement prénatal et post-natal sur la détection précoce et la prise en charge des déficiences (paralysie cérébrale, pied-bot, etc.) pour la mère et l’enfant. Nous appuyons l’équipement ou la réhabilitation de centres de santé. Nous venons également en appui aux autorités pour développer et intégrer les services de santé maternelle et infantile et de santé de la reproduction dans le système local de santé publique.

L’accent est également mis sur l’accès des femmes handicapées aux consultations prénatales et post-natales et aux services de santé sexuelle et reproductive. Grâce à nos projets, les femmes handicapées ou vulnérables ont accès à des services inclusifs et de qualité. Elles reçoivent des informations essentielles qui leur permettent de se préparer de façon optimale à la grossesse et d’avoir une sexualité et une parentalité sereine.

Prévention des maladies invalidantes

Les maladies invalidantes sont le fléau de nombreux pays en développement. Des maladies comme le VIH/SIDA, la filariose lymphatique, l'épilepsie, la poliomyélite, le diabète et la lèpre laissent leurs malades gravement handicapés et souvent socialement exclus. Cependant, avec des précautions sanitaires, des campagnes d'information, de vaccination et de dépistage, les populations peuvent être protégées contre ces maladies et la détection précoce peut réduire ou retarder l'apparition des séquelles invalidantes les plus graves.

Une fois que les maladies invalidantes sont mieux comprises, elles sont mieux traitées et mieux acceptées par la famille et les amis du patient. C'est pourquoi nous travaillons en étroite collaboration avec les organisations, institutions et agents de santé locaux pour mener des campagnes de vaccination et de sensibilisation, mettre en place des centres d'information et de dépistage et former des formateurs.

Soutien psychologique

Handicap International offre un soutien à un éventail de personnes vivant avec des problèmes psychologiques, y compris les victimes de guerre et de conflit, les réfugiés, les enfants soldats et les enfants autistes ou ayant des difficultés d'apprentissage.

Dans chaque situation, nos équipes travaillent en étroite collaboration avec l'individu, sa famille et les agents de santé locaux pour s'assurer que chaque individu reçoit le traitement approprié.

Sécurité routière

Les accidents de la route sont la huitième cause de décès dans le monde. Si rien n’est fait, ils passeront en cinquième position d’ici 2030. Près de 3 500 personnes meurent chaque jour sur les routes, des dizaines de millions sont blessées. Nombre d’entre elles souffrent de séquelles invalidantes telles que des paralysies ou des amputations. Ce fléau aux conséquences croissantes représente un problème de santé publique majeur. Pourtant, la sécurité routière ne reçoit pas suffisamment d’attention à l’échelle nationale et internationale par manque de sensibilisation et d’information sur le coût économique, sanitaire et social des accidents.

Forte de plus de 15 années d’expérience dans le domaine de la prévention routière, HI développe des actions en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud et s’implique dans le développement et la mise en oeuvre de plans d’actions nationaux de lutte contre l’insécurité routière. Nous jouons également un rôle actif de coordination ou de support dans le renforcement des connaissances, l’éducation et la sensibilisation du grand public, mais aussi les interventions de première urgence sur le lieu des accidents.

 

ENVIE DE SOUTENIR NOS PROJETS DE PREVENTION ? CLIQUEZ ICI.

Pour aller plus loin

Rwanda : 25 ans après le génocide

Rwanda : 25 ans après le génocide

A partir du 7 avril, le Rwanda commémore le génocide durant lequel hommes, femmes, enfants ont été torurés, violés, massacrés. En trois mois, plus de 800 000 personnes furent tuées. Une violence incompréhensible qui laisse des traces indélébiles, vingt-cinq ans plus tard. 

Accoucher en toute sécurité à Bumbu

Accoucher en toute sécurité à Bumbu

Au Congo, une maman sur 137 décède pendant l’accouchement. En Belgique, ce chiffre est de 1 pour 16.600. Pourtant, il est relativement simple de faire baisser ce chiffre. La preuve est faite au centre médical de Bumbu, où Handicap International donne des formations et du matériel depuis plusieurs années déjà. « Depuis le mois de janvier, aucune maman n’est morte ici. »

20 ans d'action pour donner accès à l'école aux enfants handicapés

20 ans d'action pour donner accès à l'école aux enfants handicapés

Parce que les enfants handicapés sont trop souvent exclus de l’éducation, Handicap International conduit depuis 1998 des actions en faveur de leur scolarisation.