Goto main content

La Belgique pionnière dans la lutte contre l’usage des armes explosives en zones peuplées

Bruxelles, le jeudi 22 avril 2021 – Le 21 avril, la Commission de la défense nationale du Parlement fédéral belge a adopté une résolution historique sur la protection des civils contre les bombardements et les tirs d'obus en zones peuplées. « L'adoption de la résolution visant à protéger les civils contre les armes explosives est un signal fort. Les parlementaires belges ont clairement entendu les voix de toutes les victimes qui ont souffert et qui souffrent encore de ces armes,» réagit Alma Taslidžan Al-osta, chargée de plaidoyer sur le désarmement et la protection des civils pour Handicap International.

Après un débat animé au cours de l'année écoulée, les parlementaires fédéraux belges ont finalement adopté une résolution historique contre les bombardements et les tirs d'obus dans les zones peuplées. En votant en faveur de cette résolution, les députés (sauf la NVA et le Vlaams Belang) ont appelé la Belgique à soutenir l'élaboration de la déclaration politique internationale visant à mettre fin aux souffrances humaines causées par l'utilisation d'armes explosives dans les villes et autres zones peuplées.  

« Les bombardements lourds et les tirs d'obus dans les zones peuplées tuent et blessent les civils, détruisent les infrastructures et obligent des familles à abandonner leurs biens pour fuir vers des zones plus sûres. En quelques jours, les armes explosives lourdes peuvent détruire une ville entière. Des millions de civils subissant les conséquences des conflits actuels ont vu disparaître leur quartier, voire leur ville toute entière, et vivent aujourd'hui dans des camps de réfugiés ou luttent encore pour trouver un toit pour leur famille,» explique Alma Taslidžan Al-osta.

Les parlementaires ont un rôle essentiel à jouer dans le renforcement de la protection des civils dans les conflits armés. Saisis par les dommages inacceptables que les armes explosives causent aux civils, 11 députés fédéraux belges avaient déjà signé l'appel international de l'INEW l'année dernière ; cinq d'entre eux avaient soumis un projet de résolution sur la protection des civils contre l'utilisation d'armes explosives lourdes dans les zones peuplées, et avaient posé plusieurs questions à son Ministère de la Défense et à son Ministère des Affaires étrangères à ce sujet. 

Le début d'un nouveau chapitre

« Au nom de toutes les victimes que Handicap International assiste dans le monde entier, nous tenons à féliciter les parlementaires belges pour avoir fixé et atteint cet objectif national ambitieux. Mais ce n'est que le début d'un nouveau chapitre. Nous encourageons vivement les autorités belges à faire de cette résolution parlementaire une position nationale officielle qui reflétera l'engagement de la Belgique dans les discussions internationales sur la déclaration politique finale visant à protéger les civils contre les armes explosives, » Alma Taslidžan Al-osta.

Diana Diana Diana Diana

PRENEZ CONTACT AVEC
DIANA VANDERHEYDE

+32 489 77 92 77
d.vanderheyde@hi.org