L'organisation

  • Reema assise sur une table d'examen, un spécialiste l'examine

Handicap International est une organisation non-gouvernementale internationale indépendante, connue surtout pour le combat qu’elle mène contre les mines antipersonnel, les armes à sous-munitions et pour l’assistance aux personnes victimes de ces armes. En tant que co-fondateur de la Campagne internationale pour interdire les mines, l’organisation a reçu le prix Nobel de la paix en 1997. Cette distinction récompense son engagement en faveur des victimes d’accidents de mines antipersonnel.
Mais sa mission est beaucoup plus large.

Chaque personne compte

Handicap International met en œuvre des actions d’aide au développement pour les personnes handicapées, sur des thèmes variés comme la réadaptation, les mines et la santé des mamans et des enfants. Nos équipes sont actives dans une soixantaine de pays du Sud. Elles se consacrent principalement à la prévention des causes de handicaps et à la réadaptation physique : fourniture de prothèses, d’orthèses, d’aides à la marche, traitements de kinésithérapie. Bein plus, elles veillent à ce que les personnes handicapées puissent mener une vie autonome et être acceptées par leur entourage. Nous estimons que chacun a le droit de mener une vie conforme à la dignité humaine. Pour beaucoup d’entre elles, le soutien de nos équipes est leur seule chance d’avenir.

Handicap International vient également en aide aux personnes vulnérables dans des situations de crise, comme lors de catastrophes naturelles ou de conflits armés. Dans nos opérations d’urgence, nous plaçons principalement l’accent sur les les plus fragiles : les personnes handicapées mais aussi les personnes âgées, les femmes enceintes, les enfants seuls… qui accèdent difficilement à l’aide humanitaire classique.
Handicap International est membre du Consortium 12-12, le consortium belge pour les actions d’urgence.

Une aide adaptée au contexte

L’organisation travaille le plus possible avec les ressources humaines et les moyens matériels disponibles dans le pays. Nos projets sont mis en œuvre en coopération avec des partenaires locaux, l’objectif étant, à terme, d’assurer leur autonomie. Toutes nos actions se concentrent sur la formation, la sensibilisation et la participation des communautés locales à nos projets.

Une fédération pour une action encore plus efficace

Huit associations nationales constituent le réseau Handicap International. L’association française, créée en 1982, a d’abord été rejointe dans son action en faveur des plus vulnérables par l’association belge en 1986, puis suisse en 1996, luxembourgeoise en 1997, allemande en 1998, britannique en 1999, canadienne en 2003 et enfin américaine en 2006. Avec la création de la Fédération, Handicap International s’est dotée d’une nouvelle structure qui vise à consolider et augmenter sa capacité d’intervention.
Aujourd’hui, Handicap International intervient dans 59 pays. L’organisation y mène, tous pays confondus, 315 projets.

Et en Belgique ?

En Belgique, l'organisation mène des actions de récolte de fonds afin de permettre la mise en place de ses projets. Handicap International sensibilise également le public belge aux problématiques liées au handicap dans les pays du Sud et met en place diverses activités, comme notre concours Bricoleurs du Cœur, ou encore l’événement de danse inclusif Solidanza, des expositions, … Handicap International a créé un réseau d’antennes locales de bénévoles, qui ont pour objectif de sensibiliser le public belge, témoigner de l’action de l’association et récolter des fonds.

Venant de toute la Belgique, les groupes de bénévoles apportent leur soutien aux projets de Handicap International. Ensemble, ils se sont engagés en faveur des personnes les plus vulnérables dans le Sud. Tous les mois, les bénévoles ont recours à leur créativité pour mettre de belles activités sur pieds pour Handicap International, comme un quiz, une après-midi artistique, un tournoi de football avec les lacets bleus, ... Les bénévoles répondent toujours présent aux courses pour donner un coup de main et pour encourager les coureurs de Handicap International à la ligne d'arrivée. Tout le monde est le bienvenu dans les groupes de bénévoles, pour partager ses talents et ses idées !

Depuis Bruxelles, l'unité opérationnelle de plaidoyer de Handicap International mène des actions de plaidoyer contre les mines antipersonnel et les armes à sous-munitions. L'association a poursuivi son action au sein de la Campagne internationale pour interdire les mines (ICBL - International Campaign to Ban Landmines) et la Coalition contre les armes à sous-munitions (CMC - Cluster Munition Coalition).