Goto main content

Des béquilles et des chaises roulantes pour l’hôpital Al-Shifa à Gaza

Urgence
Les attaques de l’armée israélienne sur la bande de Gaza se poursuivent et ont à ce jour causé la mort de 697 Palestiniens, dont au moins 518 civils parmi lesquels 170 enfants et 86 femmes Les hôpitaux peinent à faire face à l’afflux de blessés qui sont souvent soignés à même le sol, et avec des moyens très limités. L’équipe de Handicap International à Gaza, a pu transmettre hier des fauteuils roulants, des béquilles et des matelas anti escarres à l’hôpital Al Shifa où sont traités la plupart des blessés.
Bombardements à Gaza

Les attaques de l’armée israélienne sur la bande de Gaza se poursuivent et ont à ce jour causé la mort de 697 Palestiniens, dont au moins 518 civils parmi lesquels 170 enfants et 86 femmes.[1] Les hôpitaux peinent à faire face à l’afflux de blessés qui sont souvent soignés à même le sol, et avec des moyens très limités. L’équipe de Handicap International à Gaza, a pu transmettre hier des fauteuils roulants, des béquilles et des matelas anti escarres à l’hôpital Al Shifa où sont traités la plupart des blessés.

« Cette donation est un premier pas, mais les besoins des hôpitaux, à commencer par celui d’Al Shifa, dépassent très largement les capacités dont nous disposons actuellement pour les soutenir, explique Guillaume Zerr, chef de mission pour Handicap International en Palestine. Tant qu’il sera impossible de circuler à l’intérieur de Gaza et de faire entrer le matériel nécessaire, il nous sera impossible d’apporter une réponse à la hauteur de la catastrophe humanitaire qui s’y déroule actuellement. »

Handicap International et ses partenaires sur place sont prêts à mettre en place des équipes mobiles de soutien aux blessés, pour les accompagner dans leur travail de rééducation dès que les conditions de sécurité le permettront.

« Tout le monde est mobilisé, tout le monde voit les immenses besoins de la population, qui grandissent chaque jour que se poursuit l’offensive de l’armée israélienne. La situation est extrêmement difficile pour nos équipes et nos partenaires sur place qui ne peuvent pour l’instant rien faire en raison des bombardements ininterrompus sur l’ensemble de la bande de Gaza. »

 

[1]Source UN OCHA: http://www.ochaopt.org

 

Publié le : 14 septembre 2021

Pour aller plus loin

Haïti : Un mois après le séisme
© R.CREWS/ HI
Urgence

Haïti : Un mois après le séisme

Un mois après un tremblement de terre a dévasté le sud-ouest d'Haïti, les besoins humanitaires restent immenses. La catastrophe a fait plus de 2 000 morts et mis 650 000 personnes dans le besoin.

« Tout a changé avec ma blessure »
© P.Poulpiquet/Handicap International
Urgence

« Tout a changé avec ma blessure »

Hozeifa a été blessé en 2016, lors d’un bombardement à Idlib, en Syrie. Désormais paraplégique, il vit dans une tente avec le reste de sa famille au Liban. Handicap International aide Hozeifa à s’adapter à sa nouvelle situation avec des sessions de soutien psychologique et de kinésithérapie.

« J’avais l’impression de vivre un cauchemar »
© P.Poulpiquet/Handicap International
Urgence

« J’avais l’impression de vivre un cauchemar »

Mayada, 48 ans, vient de la banlieue de Damas, en Syrie. En 2014, lorsqu’une bombe est tombée sur sa maison, elle a perdu son mari et sa fille. Elle-même a été blessée et a dû être amputée. Au Liban, où elle est réfugiée depuis deux ans, Mayada a été appareillée d’une prothèse par Handicap International.