Accès direct au contenu

Garantir à tous un emploi de qualité

Insertion
Sénégal
Le handicap fait peur : on préfère tenir les personnes handicapées à l’écart. Difficile donc pour les personnes handicapées de trouver du travail. Dans la région de Dakar, au Sénégal, Handicap International aide les personnes handicapées à décrocher un emploi.
Une femme dans une robe jaune avec des motifs bleus, debout à côté d'un bureau. Sa main gauche est posée sur le bureau, son bras droit s'appuie sur une béquille

Le handicap fait peur : on préfère tenir les personnes handicapées à l’écart. Difficile donc pour les personnes handicapées de trouver du travail. Dans la région de Dakar, au Sénégal, Handicap International aide les personnes handicapées à décrocher un emploi. A travers un suivi personnalisé, une offre de formation et la sensibilisation des entreprises, l’association les accompagne vers une insertion professionnelle réussie.

Les personnes handicapées ont souvent de grandes difficultés à obtenir un emploi salarié. Souvent, les locaux ne sont pas adaptés (absence d’ascenseur, sécurité insuffisante, etc.). Mais dans beaucoup de cas, elles souffrent surtout de préjugés. Beaucoup d’employeurs sont persuadés qu’une personne handicapée manque de compétences, qu’elle ne peut rien apporter à l’entreprise.

Depuis 2014, Handicap International accompagne les personnes handicapées de la région de Dakar dans leur parcours professionnel. Elles bénéficient tout d’abord d’un suivi personnalisé, sous forme d’entretiens avec un travailleur social et un conseiller à l'emploi. Après la réalisation d’un bilan de compétences, un plan d’action est élaboré avec la personne en fonction de ses aspirations et de ses besoins. C’est alors qu’elle reçoit une aide sur mesure, par exemple sous la forme d’une formation, d’une mise en relation pour un stage ou de la sensibilisation d’un employeur potentiel.

Un réseau d'employeurs potentiels

Handicap International s’appuie sur un réseau local de plus de 90 employeurs et d’une dizaine de structures intervenant dans le domaine de l’emploi et de la formation. L’association aide les entreprises partenaires à adapter les lieux de travail pour les rendre accessibles aux personnes handicapées. Elle sensibilise aussi le reste du personnel pour permettre aux employés handicapés d’être mieux intégrés. Enfin, elle suit les personnes handicapées recrutées pour s’assurer que tout se passe bien à leur nouveau travail.

L’usine agroalimentaire Zena, qui transforme des fruits près du port de Dakar et compte plus d’une centaine de salariés, a par exemple déjà accueilli quatre personnes malentendantes suivies par Handicap International. D’autres personnes suivies sont en cours de recrutement, et les employés de l’usine ont été sensibilisés sur le handicap. De plus, la direction prévoit d’aménager ses nouveaux locaux pour les rendre accessibles aux personnes handicapées.

Si vous voulez en savoir plus, découvrez le témoignage de Boubacar.

 

Pour aller plus loin

Inclusion et travaux de génie civil, c’est possible
HI
Insertion

Inclusion et travaux de génie civil, c’est possible

La Vie est un congolais de 18 ans atteint de nanisme. Il a récemment rejoins notre équipe d'intervention EMIR et contribue aux travaux d'infrastructure sur l'axe de circulation de Mpeti-Pinga.

Pour la scolarisation de tous les enfants handicapés
© J. Mc Geown / HI
Insertion

Pour la scolarisation de tous les enfants handicapés

Le Rapport mondial sur l’éducation a été publié le 23 juin. Edité par l’UNESCO, il fait le point sur les progrès de l’éducation dans le monde et se concentre, cette année, sur l’inclusion de tous enfants dans le système scolaire, notamment des enfants handicapés. Julia McGeown, référente éducation inclusive de Handicap International, explique les points principaux de ce rapport.

Covid-19 : Handicap International adapte ses actions pour protéger les plus fragiles
© Quinn Neely / HI
Insertion Santé Urgence

Covid-19 : Handicap International adapte ses actions pour protéger les plus fragiles

Sur le terrain, les équipes de Handicap International adaptent leurs activités pour limiter l'expansion du Covid-19. Les modalités d’interventions sont revues. De nouveaux projets sont créés pour protéger les plus vulnérables du virus - les personnes handicapées, les enfants, les femmes et les personnes isolées ou âgées - et d’agir sur les effets de cette crise.