Accès direct au contenu

Handicap International deux fois primée pour ses projets innovants

Mines et autres armes Réadaptation

Le jeudi 24 septembre, l’Union européenne a distingué Handicap International à deux reprises, par la remise du Prix Horizon du Conseil européen de l'Innovation (E.C) pour "une Aide Humanitaire High-Tech et Durable". Ces récompenses consacrent la volonté de l’association de proposer des solutions concrètes, efficaces et innovantes afin d’améliorer la prise en charge des personnes vulnérables.

 

Les lauréats du Prix Horizon de gauche à droite : Abder Banoune, Isabelle Urseau, Pierre Gallien

Les lauréats du Prix Horizon de gauche à droite : Abder Banoune, Isabelle Urseau, Pierre Gallien | © HI

L’Union européenne a lancé en 2020 le Prix Horizon pour "une Aide Humanitaire High-Tech et Durable destiné à récompenser des initiatives répondant à des défis humanitaires majeurs, à moindre coût, dans plusieurs domaines d’expertise.

Le jury de l’Union européenne a particulièrement distingué Handicap International, puisque les deux projets que l’association a présentés ont été primés :
Le projet TeReFa / TeleRehabilitation For All, dans la catégorie Santé et soins
Le projet Odyssey2025 / Drones, catégorie ouverte

La valeur ajoutée de la 3D

Ces deux récompenses consacrent la stratégie d’innovation de l’association, et sa volonté permanente de rendre ses activités plus performantes en s’appuyant sur les solutions techniques les plus récentes.

Ainsi, la télé-réadaptation, testée dans la cadre du projet TeReFA au Togo et en Ouganda, facilite l’accès au diagnostic et à l’appareillage des bénéficiaires qui se trouvent dans des zones de conflit ou peu accessibles.

« Un des enjeux majeurs lors des crises humanitaires est de donner accès aux soins aux plus vulnérables et aux personnes éloignées de l’aide et des services»,

souligne Isabelle Urseau, directrice Réadaptation chez HI. 

« Aujourd’hui, grâce aux technologies numériques combinées à l’impression 3D, nous pouvons prendre en charge des personnes avec une incapacité physique vivant dans des zones reculées ou difficilement accessible pour des raisons de sécurité. Nous produisons localement et fournissons des prothèses et des orthèses de haute avec un objectif de réduction des coûts. »

Alors que 80 % des personnes handicapées vivent dans les pays en développement, et que seules 5 à 15 % d'entre elles bénéficient actuellement de services de réadaptation, la télé-réadaptation apporte donc des solutions concrètes.

Accélérer les opérations de déminage

Le projet Odyssey 2025, primé hors catégorie, s’inscrit dans la volonté constante de HI de rendre le monde libre de mines d’ici 2025. L'utilisation de drones, testée par les équipes de HI au Tchad, doit permettre d'accélérer la libération des terres qui ont été contaminées par des mines et autres restes explosifs de guerre, au bénéfice des populations locales.

« Nous pouvons maintenant dire que nous localisons des mines enfouies dans le sol dans le désert à l’aide de drones équipés d’une caméra infrarouge»,

explique Emmanuel Sauvage, directeur de la Réduction de la violence armée chez HI.

« C’est quelque chose d’extraordinaire ! Nous avons la capacité de faire des enquêtes sur la présence d’engins explosifs en couvrant une zone en quelques minutes, là où il fallait des semaines avec des méthodes classiques.Ces nouvelles méthodes vont accélérer les opérations de déminage et in fine la remise à disposition des terres aux populations. »

Innovation accessible au plus grand nombre

Un des défis majeurs pour HI est de proposer des solutions qui puissent être répliquées sur la plupart des terrains d’intervention.

« Ce double prix vient confirmer notre choix de faire de l’innovation un axe majeur de développement. Il confirme le bien fondé de notre démarche : celui de toujours nous appuyer sur nos équipes au plus près de nos activités, pour proposer des réponses pertinentes, pragmatiques et économiques »,

souligne Manuel Patrouillard, directeur général de HI. 

« Pour nous, l’innovation ne doit pas être une affaire de spécialistes, elle doit être accessible au plus grand nombre, mise en œuvre par des personnels formés directement sur nos terrains d'intervention. Nous avons décidé de poursuivre dans cette voie et de créer, à partir des dotations du prix Horizon, un fond humanitaire pour l'innovation ».  

 

Publié le : 20 janvier 2021

Pour aller plus loin

Malgré le COVID-19, Sreyoun a pu poursuivre ses séances de réadaptation
© HI
Réadaptation Santé

Malgré le COVID-19, Sreyoun a pu poursuivre ses séances de réadaptation

La crise du COVID-19 n’a pas empêché la mère de Sreyoun et l’équipe de Handicap International de trouver des moyens pour aider la petite fille. La mère de Sreyoun est enchantée de voir sa fille s’épanouir.

R.D. Congo : le soutien belge fait la différence
© Thomas Freteur/HI
Insertion Prévention Réadaptation Santé

R.D. Congo : le soutien belge fait la différence

La ville de Kinshasa compte aujourd’hui approximativement 12 millions d’habitants, dont près de 300.000 enfants vivant avec un handicap modéré à sévère. Handicap International améliore la qualité de vie des personnes handicapées grâce à différents projets qui doivent beaucoup au soutien belge.

Le projet ‘Djama Inasimama’
© Thomas Freteur/HI
Réadaptation

Le projet ‘Djama Inasimama’

Le projet "Djama Inasimama" vise à améliorer les soins de réadaptation pour les communautés les plus pauvres de Kinshasa.