Accès direct au contenu

Inondations en Indonésie : intervention de Handicap International

Urgence
Indonésie
Les fortes pluies du début du mois dans la province de Nusa Tanggara Timur ont causé d’importantes inondations. Handicap International a aussitôt lancé une intervention d’urgence pour aider les personnes les plus vulnérables en leur fournissant des vivres et des équipements de première nécessité.
une maison inondée en Indonésie

Les fortes pluies du début du mois dans la province de Nusa Tanggara Timur ont causé d’importantes inondations. Handicap International a aussitôt lancé une intervention d’urgence pour aider les personnes les plus vulnérables en leur fournissant des vivres et des équipements de première nécessité.

L’Indonésie est régulièrement frappée par des inondations  meurtrières. En janvier dernier, l’état d’urgence avait même été décrété par le gouverneur Joko Widodo alors que la capitale, Jakarta, était paralysée par les eaux. Depuis début juillet, les inondations frappent une nouvelle fois le district de Malaka (Province de Nusa Tanggara Timur, à l’Est) où Handicap International conduit depuis 2011 des actions de prévention des risques de catastrophes naturelles auprès des populations. Cette zone d'intervention a subi depuis le début de l'année pas moins de huit inondations. « Depuis début juillet, la situation s’est détériorée dans le district de Malaka, nous avons dû provisoirement stopper nos actions de développement afin de répondre à l'urgence », explique Laura Giani, responsable programme pour  l’Indonésie chez Handicap International.  Dans ce cadre, Handicap International a mobilisé une équipe locale pour procéder à la distribution de vivres et de biens de première nécessité (seaux, écopes, bottes, etc.), notamment dans les villages de Fafoe, Umatoos et Lawalu où quelque 6300 personnes sont touchées.

Handicap International va également installer trois tentes équipées de matériel de cuisine pour permettre aux personnes évacuées de leurs maisons d’être abritées et de s’alimenter. Lorsque le niveau de l’eau redescendra, l’équipe procédera au nettoyage des puits pollués et à leur réhabilitation. Enfin, grâce à la mise en place d’un dispositif « Food for Work » (Nourriture contre travail), des résidents vont nettoyer les écoles et postes de santé.  Cette démarche permet d’impliquer la population dans le nettoyage et la remise en état des zones touchées, tout en lui assurant un appui alimentaire. Ces actions seront réévaluées si nécessaire, au regard des besoins des villages touchés.

Pour aller plus loin

Journée mondiale des réfugiés : les réfugiés handicapés davantage victimes de la violence et du rejet
Copyright HI
Urgence

Journée mondiale des réfugiés : les réfugiés handicapés davantage victimes de la violence et du rejet

À l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, le 20 juin, Handicap International sort son nouveau rapport « COVID-19 dans le contexte humanitaire : pas d'excuses pour ne laisser personnes de côté » afin d’attirer l’attention sur les difficultées recontrées par les réfugiés et déplacés handicapés suite à la crise.

B-SAFE, une réponse globale à la crise du COVID-19
© Handicap International
Urgence

B-SAFE, une réponse globale à la crise du COVID-19

Là-bas comme ici, la crise COVID-19 touche les plus vulnérables et aggrave les situations déjà problématiques. Pour répondre à cette crise et aux besoins des plus vulnérables Handicap International a mis en place une réponse globale, B-SAFE.

Un pont aérien humanitaire relie la Belgique et le Congo
© Lukasz Kobus
Santé Urgence

Un pont aérien humanitaire relie la Belgique et le Congo

Trois vols humanitaires sont partis le week-end dernier de Belgique et de France à destination de la République démocratique du Congo avec à bord plus de 40 tonnes de matériel et 172 agents humanitaires prêts à s'angager dans la lutte contre le COVID-19. Ce pont aérien humanitaire est un bel exemple de coopération entre plusieurs organisations humanitaires - dont Handicap International - et l'Union Européenne.