Accès direct au contenu

Philippines : Mission d’urgence après le passage des cyclones

Urgence
Handicap International envoie aux Philippines une mission d’urgence pour répondre aux besoins de la population touchée par les récents cyclones.
les rue innondées aprèsla tornade Nalgae

Handicap International envoie aux Philippines une mission d’urgence pour répondre aux besoins de la population touchée par les récents cyclones.

Le 1er octobre, la tornade Nalgae à frappé le nord des Philippines, encore sous le choc d’une précédente tornade : Nesat, passée seulement trois jours plus tôt. Selon les autorités locales[1] ces deux tornades ont fait 59 morts et entraîné le déplacement de près de trois millions de personnes. Environ 50 000 familles ont pu trouver refuge dans les centres d’évacuation, mais la majorité des personnes touchées doivent se débrouiller par elles-mêmes ou se trouvent dans des zones encore inaccessibles.

Handicap International, présente aux Philippines depuis plus de 20 ans au travers de programmes de développement, a immédiatement déployé un expert des situations d’urgence, chargé d’évaluer les zones d’intervention prioritaires et de mettre en place un plan d’action dans les meilleurs délais.

Du fait de notre connaissance du pays et grâce à la disponibilité de fonds propres et d’équipes mobilisables immédiatement, Handicap International devrait être en mesure d’entamer ses opérations très rapidement pour apporter une réponse adaptée aux personnes les plus vulnérables.

Handicap International s’est déjà mobilisée dans ce pays au cours des dernières années pour venir en aide aux populations affectées par des catastrophes naturelles.

[1]NDRRMC : National Disaster Risk Reduction and Management Council (Conseil National de Réduction des Risques et de Gestion des Catastrophes)

Publié le : 20 janvier 2021

Pour aller plus loin

Milagros Chacin : "Je n’arrivais même plus à nourrir mes enfants"
© HI
Santé Urgence

Milagros Chacin : "Je n’arrivais même plus à nourrir mes enfants"

Face à la crise économique qui sévit au Vénézuela, Milagros Chacin et sa famille se sont réfugiés en Colombie. L'épidémie de COVID-19 a rendu plus problématiques encore les conditions de vie des réfugiés. Comment faire pour s'en sortir ?

Sous-munitions : des armes faites pour provoquer des massacres
© D. Kremer / HI
Mines et autres armes Urgence

Sous-munitions : des armes faites pour provoquer des massacres

Publié cette semaine, le rapport 2020 de l’Observatoire des sous-munitions révèle que de nouvelles attaques utilisant des armes à sous-munitions ont continué à se produire en Syrie en 2019. Les victimes sont toujours des civils, indique le rapport. Les utilisations récentes dans la guerre Arménie-Azerbaïdjan montrent que le combat pour éradiquer cette arme est loin d'être terminé.

HI aide les Vénézuéliens réfugiés en Colombie durant l’épidémie Covid-19
© Coalición LACRMD
Réadaptation Santé Urgence

HI aide les Vénézuéliens réfugiés en Colombie durant l’épidémie Covid-19

Face à la crise du covid-19, HI apporte un soutien aux vénézuéliens réfugiés en Colombie, pays qui compte près d’un million de personnes contaminées. Les conséquences de l’épidémie sont dramatiques.