Goto main content

19 juillet 2022 : Handicap International fête ses 40 ans

Handicap International est créée le 19 juillet 1982, dans un camp de réfugiés en Thaïlande. La première opération est lancée pour faire face à l’injustice que vivent des milliers de civils mutilés par l’explosion de mines antipersonnel. 40 années plus tard, Handicap International compte plus de 5 000 collaborateurs qui agissent pour un monde solidaire et inclusif dans une soixantaine de pays. 40 années d’engagement pour accompagner les personnes handicapées, promouvoir le respect de leur dignité et défendre leurs droits fondamentaux.

1982, Camp de réfugiés de Khao I Dang, Gniep, 10 ans, victime de mine, une des premières bénéficiaires, centre d'appareillage. © Arnaud De Wildenberg | (c) Arnaud De Wildenberg / Handicap International

Œuvrer aux côtés des personnes handicapées ou vulnérables

En 1982, l’association crée ses premiers ateliers d'appareillages à partir de matériaux disponibles sur place. 40 ans plus tard, Handicap International continue de soutenir les personnes ayant perdus des membres : 400 000 appareillages ont été fournis entre 2017 et 2022. Pragmatisme et autonomie sont toujours au cœur des projets innovants de l’association, comme l’impression de prothèses 3D.

Handicap International étend progressivement son champ d’action à tout type de handicap, dans de nombreux pays. Depuis sa création, l’association est intervenue dans 86 pays. Elle accompagne les personnes handicapées ou vulnérables dans les différents aspects de leur vie : renforce leur capacité à subvenir à leurs besoins, facilite l’accès aux services de soin et d’éducation, défend leurs droits. Handicap International travaille en collaboration avec des centaines d’organisations partenaires. Entre 2012 et 2022, plus de 23 millions de personnes ont bénéficié de ses projets.
 
En 1995, la Belgique est le premier pays au monde à interdire l'utilisation de mines antipersonnel. © J-J. Bernard
 
S’engager contre les armes explosives

L’association ne s’arrête pas à l’aide aux victimes de mines : elle s’engage dans le déminage et l’éducation aux risques. Acteur incontournable du déminage humanitaire depuis 1992, Handicap International remet l’humain au centre des enjeux. Au cours des cinq dernières années, l’association a déminé et remis à disposition plus de 80 millions de m² de terres contaminées.

Pour défendre les civils et changer durablement les pratiques, Handicap International conduit des campagnes internationales de plaidoyer. En 1995, la Belgique devient le premier pays au monde à interdire l'utilisation des mines antipersonnel. Deux ans plus tard, le Prix Nobel de la Paix est attribué à la Campagne internationale contre les mines, dont Handicap International est co-fondatrice. La même année est signé le Traité d'Ottawa qui interdit les mines antipersonnel. L’association mène ensuite une campagne pour l’interdiction des bombes à sous-munitions. Aujourd’hui, Handicap International se mobilise contre les bombardements de civils en zones peuplées.
 
En 1997, signature du Traité d'Ottawa qui interdit les mines antipersonnel et Prix Nobel de la Paix attribué à la Campagne internationale contre les mines dont Handicap International est co-fondatrice. © ICBL
 
Répondre aux urgences humanitaires

Depuis les débuts, la réponse aux crises est partie intégrante de l’action de Handicap International. L’association implémente une aide humanitaire inclusive, guidant d’autres acteurs vers la prise en compte des besoins des populations les plus vulnérables, comme les personnes handicapées. Au cours des cinq dernières années, Handicap International a distribué 650 000 kits d’urgence à des personnes vulnérables dans des contextes de crise.

Faire face aux enjeux de demain

Au fil des ans, Handicap International fait évoluer ses pratiques pour mieux prendre en compte certains enjeux, anciens ou nouveaux : renforcer l’inclusion, garantir la protection, approfondir la redevabilité, etc. Pour développer et valoriser la diversité, l'ONG met l’accent sur la nationalisation de ses équipes. Par ailleurs, Handicap International s’est dotée d’un Institut qui garantit et préserve l’éthique de ses actions et de son positionnement.

Parmi les grands défis à venir figure notamment le changement climatique. Handicap International intègre une dimension environnementale à ses projets sur le terrain, pour soutenir les personnes les plus touchées par la crise climatique et ses conséquences. L’association s’engage aussi à mesurer et à limiter son empreinte écologique.

Pour ses 40 ans, Handicap International réaffirme son engagement à répondre à des besoins toujours plus grands, dans un monde où les conflits et les crises se multiplient, avec pour boussole ses quatre valeurs : l’humanité, l’inclusion, l’engagement et l’intégrité.

« 40 ans plus tard, le combat continue »

« Aujourd’hui, nous continuons de lutter pour plus d’inclusion pour les personnes handicapées, parce que les droits des personnes handicapées sont encore régulièrement bafoués, notamment quand il s’agit de l’accessibilité aux soins de santé et à l’éducation, rappelle Erwin Telemans, Directeur général de Handicap International Belgique. Notre combat contre le bombardement des civils et l’utilisation de bombes à large rayon d’impact en zones peuplées continue, lui aussi. »
 
Depuis 2000, Sa Majesté la Reine Mathilde de Belgique accorde son Haut Patronage à Handicap International Belgique © Le Soir
 
Les moments forts de Handicap International Belgique

1982 : Création officielle de Handicap International
1986 : Création de Handicap International Belgique à Bruxelles
1995 : La Belgique est le premier pays au monde à interdire l'utilisation de mines antipersonnel
1997 : Signature du Traité d'Ottawa qui interdit les mines antipersonnel et Prix Nobel de la Paix attribué à la Campagne internationale contre les mines dont Handicap International est co-fondatrice 
2000 : Sa Majesté la Reine Mathilde de Belgique accorde son Haut Patronage à Handicap International Belgique
2005 : Handicap International intervient en Asie du Sud suite au Tsunami et intègre le Consortium 12-12
2006 : Adoption de la convention relative aux droits des personnes handicapées
2008 : Signature du Traité d'Oslo qui interdit les armes à sous-munitions
2010 : Handicap International vient en aide aux victimes du séisme en Haïti
2013 : Intervention dans le cadre de la crise syrienne
2017 : Axelle Red devient ambassadrice de Handicap International Belgique et rejoint la campagne « Stop aux bombardements des civils »
2020 : Handicap International reçoit le prix Horizon récompensant l'innovation pour ses projets de téléréadaptation et de déminage par drone
2022 : Intervention en Ukraine pour venir en aide aux populations civiles
 
2017 : Axelle Red devient ambassadrice de Handicap International Belgique et rejoint la campagne « Stop aux bombardements des civils » © Laurie Dieffembacq - Belga - HI
Publié le : 19 juillet 2022
Nicolas, attaché de presse Nicolas, attaché de presse Nicolas, attaché de presse Nicolas, attaché de presse

PRENEZ CONTACT AVEC

NICOLAS DEWAELHEYNS

+32 (0) 2 233 01 07
[email protected]