Goto main content

B-SAFE, une réponse globale à la crise du COVID-19

Urgence

Là-bas comme ici, la crise COVID-19 touche les plus vulnérables et aggrave les situations déjà problématiques. Pour répondre à cette crise et aux besoins des plus vulnérables Handicap International a mis en place une réponse globale, B-SAFE.

Au Bangladesh, 96 camions de la plateforme logistique de H.I. ont été engagés pour transporter 445 tonnes de fournitures médicales et alimentaires vers les camps de réfugiés, soutenant les activités d'urgence de 6 partenaires.

Au Bangladesh, 96 camions de la plateforme logistique de H.I. ont été engagés pour transporter 445 tonnes de fournitures médicales et alimentaires vers les camps de réfugiés, soutenant les activités d'urgence de 6 partenaires. | © Handicap International

S'assurer que chacun reçoive les messages de prévention, les soins nécessaires ou simplement de quoi survivre, tout en protégeant nos équipes sur le terrain, c'est l'objectif de B-SAFE, qui s’articule en trois volets.

1. Appuyer la réponse sanitaire

  • Promouvoir l’accès à l’hygiène (distribution de kits d’hygiène, savons, etc.).
  • Identifier et référer des personnes infectées ou suspectées de l’être.
  • Transporter les malades vers les centres de santé
  • Apporter un soutien psychosocial au personnel médical.

2. Limiter les impacts de la pandémie

  • Identifier les personnes vulnérables, les plus à risque et les orienter vers les services essentiels.
  • Répondre aux besoins de base : distributions de nourriture, assistance monétaire..
  • Protéger les personnes les plus à risque, et les accompagner sur un plan psychosocial.

3. Améliorer l'accès inclusif aux services essentiels

  • Mettre les plateformes logistiques de Handicap International au service des autres acteurs humanitaires.
  • Sensibiliser les autres acteurs aux besoins des personnes handicapées.
Publié le : 14 septembre 2021

Pour aller plus loin

Haïti : Un mois après le séisme
© R.CREWS/ HI
Urgence

Haïti : Un mois après le séisme

Un mois après un tremblement de terre a dévasté le sud-ouest d'Haïti, les besoins humanitaires restent immenses. La catastrophe a fait plus de 2 000 morts et mis 650 000 personnes dans le besoin.

« Tout a changé avec ma blessure »
© P.Poulpiquet/Handicap International
Urgence

« Tout a changé avec ma blessure »

Hozeifa a été blessé en 2016, lors d’un bombardement à Idlib, en Syrie. Désormais paraplégique, il vit dans une tente avec le reste de sa famille au Liban. Handicap International aide Hozeifa à s’adapter à sa nouvelle situation avec des sessions de soutien psychologique et de kinésithérapie.

« J’avais l’impression de vivre un cauchemar »
© P.Poulpiquet/Handicap International
Urgence

« J’avais l’impression de vivre un cauchemar »

Mayada, 48 ans, vient de la banlieue de Damas, en Syrie. En 2014, lorsqu’une bombe est tombée sur sa maison, elle a perdu son mari et sa fille. Elle-même a été blessée et a dû être amputée. Au Liban, où elle est réfugiée depuis deux ans, Mayada a été appareillée d’une prothèse par Handicap International.