Accès direct au contenu

Dans les yeux de Najah

Urgence
Syrie
Najah, 16 ans, a le regard triste de ceux que la vie n’a pas épargné. Le quartier où elle vivait, à Homs, en Syrie, a été bombardé. Najah a voulu fuir en taxi avec sa petite fille. Mais le chauffeur les a obligées à descendre au milieu des bombes. En entendant des tirs, la jeune femme s’est couchée pour protéger son enfant. Elle a reçu une balle dans le dos. Elle est maintenant paralysée.
Najah et sa fille, avec la kiné de Handicap International

Najah, 16 ans, a le regard triste de ceux que la vie n’a pas épargné. Le quartier où elle vivait, à Homs, en Syrie, a été bombardé. Najah a voulu fuir en taxi avec sa petite fille. Mais le chauffeur les a obligées à descendre au milieu des bombes. En entendant des tirs, la jeune femme s’est couchée pour protéger son enfant. Elle a reçu une balle dans le dos. Elle est maintenant paralysée.

Aujourd’hui, réfugiée au Liban, loin de son pays, elle entrevoit une lueur d’espoir grâce aux équipes mobiles de Handicap International. Najah a reçu un fauteuil roulant, des soins de kinésithérapie et un soutien psychologique. Elle va pouvoir prendre à nouveau soin d’elle-même et de sa fille.

Handicap International intervient en faveur des réfugiés syriens au Liban et en Jordanie, ainsi qu’en Syrie même, dans la région d’Idlib. 

Pour aller plus loin

COVID-19 : au Pakistan, Saima et sa famille luttent pour survivre
© HI
Santé Urgence

COVID-19 : au Pakistan, Saima et sa famille luttent pour survivre

En fauteuil roulant depuis son enfance, Saima vit avec sa famille dans un bidonville de Karachi, au Pakistan. A cause de la pandémie et du confinement, leur quotidien est devenu insoutenable.

Gaza : le COVID-19 accroît l’isolement et le désespoir des personnes handicapées
© HI
Réadaptation Urgence

Gaza : le COVID-19 accroît l’isolement et le désespoir des personnes handicapées

Ihab vit avec sa femme, sa fille de quatre ans et son fils d’un an dans une petite maison à Gaza. Il a été blessé en 2019 lorsqu’une manifestation a dégénéré alors qu’il vendait des graines et des boissons fraiches dans la rue. Il a complètement perdu l’usage de ses deux jambes. Les mesures de confinement actuelles compliquent son rétablissement. Il nous raconte son histoire :

COVID-19 - Notre message au Soudan du Sud : "Ne laissez personne derrière ! "
© Dieter Telemans / HI
Prévention Santé Urgence

COVID-19 - Notre message au Soudan du Sud : "Ne laissez personne derrière ! "

Dans la région de Juba, au Soudan du sud, l'équipe de Handicap International a identifié plus de 5 200 personnes handicapées ou très fragiles qui ont besoin d'aide alors que le COVID-19 fait son apparition. La plupart sont des personnes déplacées qui doivent faire face à de nombreux obstacles pour rester à l'abri du virus.