Accès direct au contenu

Dans les yeux de Najah

Urgence
Syrie
Najah, 16 ans, a le regard triste de ceux que la vie n’a pas épargné. Le quartier où elle vivait, à Homs, en Syrie, a été bombardé. Najah a voulu fuir en taxi avec sa petite fille. Mais le chauffeur les a obligées à descendre au milieu des bombes. En entendant des tirs, la jeune femme s’est couchée pour protéger son enfant. Elle a reçu une balle dans le dos. Elle est maintenant paralysée.
Najah et sa fille, avec la kiné de Handicap International

Najah, 16 ans, a le regard triste de ceux que la vie n’a pas épargné. Le quartier où elle vivait, à Homs, en Syrie, a été bombardé. Najah a voulu fuir en taxi avec sa petite fille. Mais le chauffeur les a obligées à descendre au milieu des bombes. En entendant des tirs, la jeune femme s’est couchée pour protéger son enfant. Elle a reçu une balle dans le dos. Elle est maintenant paralysée.

Aujourd’hui, réfugiée au Liban, loin de son pays, elle entrevoit une lueur d’espoir grâce aux équipes mobiles de Handicap International. Najah a reçu un fauteuil roulant, des soins de kinésithérapie et un soutien psychologique. Elle va pouvoir prendre à nouveau soin d’elle-même et de sa fille.

Handicap International intervient en faveur des réfugiés syriens au Liban et en Jordanie, ainsi qu’en Syrie même, dans la région d’Idlib. 

Pour aller plus loin

Guerre dans le Haut-Karabakh : les bombardements sur les zones peuplées doivent cesser
Copyright Google Maps
Mines et autres armes Urgence

Guerre dans le Haut-Karabakh : les bombardements sur les zones peuplées doivent cesser

Alors que les violences se poursuivent dans le Haut-Karabakh, les deux parties au conflit utilisent des armes explosives lourdes dans les zones peuplées, mettant la vie des civils en grave danger.

HI apporte une aide de « premiers secours » à 500 personnes
©Tom Nicholson / HI
Urgence

HI apporte une aide de « premiers secours » à 500 personnes

Les explosions du port de Beyrouth survenues le 4 août dernier, ont impacté de nombreux habitants. Nada Baghdadi, 27 ans, a une grave fracture à la jambe.

 

HI apporte une aide psychologique de « premiers secours » à 500 personnes
©Tom Nicholson / HI
Urgence

HI apporte une aide psychologique de « premiers secours » à 500 personnes

L’explosion du 4 août à Beyrouth a traumatisé toute une population. En deux semaines, les équipes de HI ont apporté une aide psychologique d’urgence à près de 500 personnes.