Accès direct au contenu

Dans les yeux de Najah

Urgence
Syrie
Najah, 16 ans, a le regard triste de ceux que la vie n’a pas épargné. Le quartier où elle vivait, à Homs, en Syrie, a été bombardé. Najah a voulu fuir en taxi avec sa petite fille. Mais le chauffeur les a obligées à descendre au milieu des bombes. En entendant des tirs, la jeune femme s’est couchée pour protéger son enfant. Elle a reçu une balle dans le dos. Elle est maintenant paralysée.
Najah et sa fille, avec la kiné de Handicap International

Najah, 16 ans, a le regard triste de ceux que la vie n’a pas épargné. Le quartier où elle vivait, à Homs, en Syrie, a été bombardé. Najah a voulu fuir en taxi avec sa petite fille. Mais le chauffeur les a obligées à descendre au milieu des bombes. En entendant des tirs, la jeune femme s’est couchée pour protéger son enfant. Elle a reçu une balle dans le dos. Elle est maintenant paralysée.

Aujourd’hui, réfugiée au Liban, loin de son pays, elle entrevoit une lueur d’espoir grâce aux équipes mobiles de Handicap International. Najah a reçu un fauteuil roulant, des soins de kinésithérapie et un soutien psychologique. Elle va pouvoir prendre à nouveau soin d’elle-même et de sa fille.

Handicap International intervient en faveur des réfugiés syriens au Liban et en Jordanie, ainsi qu’en Syrie même, dans la région d’Idlib. 

Publié le : 20 janvier 2021

Pour aller plus loin

Milagros Chacin : "Je n’arrivais même plus à nourrir mes enfants"
© HI
Santé Urgence

Milagros Chacin : "Je n’arrivais même plus à nourrir mes enfants"

Face à la crise économique qui sévit au Vénézuela, Milagros Chacin et sa famille se sont réfugiés en Colombie. L'épidémie de COVID-19 a rendu plus problématiques encore les conditions de vie des réfugiés. Comment faire pour s'en sortir ?

Sous-munitions : des armes faites pour provoquer des massacres
© D. Kremer / HI
Mines et autres armes Urgence

Sous-munitions : des armes faites pour provoquer des massacres

Publié cette semaine, le rapport 2020 de l’Observatoire des sous-munitions révèle que de nouvelles attaques utilisant des armes à sous-munitions ont continué à se produire en Syrie en 2019. Les victimes sont toujours des civils, indique le rapport. Les utilisations récentes dans la guerre Arménie-Azerbaïdjan montrent que le combat pour éradiquer cette arme est loin d'être terminé.

HI aide les Vénézuéliens réfugiés en Colombie durant l’épidémie Covid-19
© Coalición LACRMD
Réadaptation Santé Urgence

HI aide les Vénézuéliens réfugiés en Colombie durant l’épidémie Covid-19

Face à la crise du covid-19, HI apporte un soutien aux vénézuéliens réfugiés en Colombie, pays qui compte près d’un million de personnes contaminées. Les conséquences de l’épidémie sont dramatiques.