Goto main content

Des organisations humanitaires préoccupées par l'escalade de la violence au Yémen

Urgence
Yémen

26 organisations humanitaires se disent « gravement préoccupées par l'impact humanitaire de la récente escalade militaire au Yémen et dans la Mer Rouge »

Nous, les 26 organisations humanitaires soussignées opérant au Yémen, exprimons notre grave préoccupation quant à l'impact humanitaire de la récente escalade militaire au Yémen et dans la Mer Rouge. La crise humanitaire au Yémen reste l'une des plus graves au monde et l'escalade ne fera qu'aggraver la situation des civils vulnérables et entraver la capacité des organisations humanitaires à fournir des services essentiels.

Nous exhortons tous les acteurs à privilégier les voies diplomatiques plutôt que les options militaires pour désamorcer la crise et préserver les progrès des efforts de paix au Yémen. Les civils et les infrastructures civiles doivent être protégés et l'acheminement de l'aide humanitaire doit être garanti en toute sécurité et sans entrave. Dans un contexte régional plus large, nous réitérons également l'appel en faveur d'un cessez-le-feu immédiat et durable à Gaza afin de sauver des vies et d'éviter une nouvelle instabilité dans la région.

Près de neuf années de guerre ont laissé plus de 21 millions de personnes, soit plus des deux tiers de la population, dans un besoin désespéré de nourriture, d'eau et d'aide vitale. Des millions de Yéménites sont confrontés à l'insécurité alimentaire et à un accès limité aux services de base.

Les acteurs humanitaires ressentent déjà l'impact de la menace sécuritaire en Mer Rouge. Les perturbations du commerce font grimper les prix et entraînent des retards dans l'acheminement des produits de première nécessité. En outre, à la suite des frappes américaines et britanniques des 12 et 13 janvier 2024, certaines organisations humanitaires ont été obligées de suspendre leurs opérations pour des raisons de sécurité et de confidentialité, tandis que d'autres évaluent leur capacité à opérer.

Une nouvelle escalade pourrait contraindre un plus grand nombre d'organisations à interrompre leurs activités dans les zones où les hostilités se poursuivent. L'impact sur les infrastructures vitales, y compris les ports stratégiques, entraînerait des conséquences majeures sur l'entrée des biens essentiels dans un pays fortement dépendant des importations. La pénurie et l'augmentation du coût des produits de base, tels que les denrées alimentaires et le carburant, ne feront qu'exacerber la crise économique déjà grave, accroître la dépendance à l'égard de l'aide et augmenter les risques en matière de protection. Tous les acteurs ont l'obligation légale de garantir une assistance humanitaire sûre et sans entrave afin que les personnes dans le besoin puissent accéder aux services d'aide.

Bien qu'ils opèrent dans l'un des environnements les plus difficiles au monde, les acteurs humanitaires au Yémen restent déterminés à apporter une aide vitale à des millions de personnes. Cependant, notre capacité à atteindre les populations les plus vulnérables est d'ores et déjà affectée par la baisse du financement mondial et la suspension de l'aide alimentaire, qui a contraint certaines organisations à réduire considérablement leurs opérations.

Les dirigeants politiques doivent prendre en compte les conséquences humanitaires désastreuses de l'escalade militaire et s'abstenir de toute action susceptible d'entraîner la reprise d'un conflit armé à grande échelle au Yémen. L'escalade récente souligne également le risque d'une confrontation régionale et internationale plus large qui pourrait compromettre le fragile processus de paix et le redressement à long terme du Yémen.
 
Signé :  
• Action contre la Faim (ACF)
• Action for Humanity International
• ADRA Yemen
• CARE
• Caritas Poland
• CIVIC
• Danish Refugee Council
• DirectAid
• FHI 360
• Handicap International
• International Rescue Committee
• INTERSOS
• Islamic Relief
• Marie Stopes International Yemen
• MedGlobal
• Muslim Hands
• Norwegian Refugee Council
• Polish Humanitarian Action
• Première Urgence Internationale (PUI)
• READ Foundation
• Relief International
• Saferworld
• Save the Children
• Triangle Generation Humanitaire
• Vision Hope International
• ZOA – Yemen

Publié le : 17 janvier 2024

Pour aller plus loin

Rapport final Ukraine 12-12 Urgence

Rapport final Ukraine 12-12

Quelle aide les ONG du consortium 12-12 ont-elles fourni après 2 ans de guerre?

Ukraine : Les ONG appellent à protéger les civils contre les bombardements et les tirs d'artillerie dans les zones peuplées Mines et autres armes Urgence

Ukraine : Les ONG appellent à protéger les civils contre les bombardements et les tirs d'artillerie dans les zones peuplées

Depuis le début de l'année, au moins 860 civils ont été tués et 2 580 blessés en Ukraine dans au moins plus de 950 incidents impliquant l'utilisation d'armes explosives à effet étendu dans des zones peuplées.

C’est à cause des bombes que nous devenons handicapés
© S. Lazzarino / HI
Réadaptation Urgence

C’est à cause des bombes que nous devenons handicapés

Plus de 2,7 millions de personnes ont été déplacées par la crise au Nord-Kivu ; dans les sites de déplacés près de Goma, les besoins sont criants. Jean Bahati, 60 ans témoigne.