Goto main content

La destruction du barrage de Nova Kakhovka, Ukraine

Mines et autres armes Urgence
Ukraine

Déclaration de Handicap International

« La destruction du barrage de Nova Kakhovka, dans le sud de l'Ukraine, aura des conséquences humanitaires durables. L'inondation incontrôlable du fleuve Dnipro a déjà contraint des milliers de civils à quitter leur foyer. Les réserves d'eau sont contaminées par le déversement massif d'ordures, de produits agrochimiques et d'autres matières dangereuses. Les systèmes de traitement des eaux usées et d'égouts ont cessé de fonctionner. Des champs agricoles ont été inondés et des milliers de personnes sont à la recherche d'abris sûrs.

L'eau a déplacé des mines et des engins non explosés ou abandonnés, et les a dispersées dans les villes et les villages, créant un danger supplémentaire pour la population civile qui se déplace et les travailleurs humanitaires qui leur viennent en aide : depuis le début de l'invasion russe, l'Ukraine connaît en effet une contamination par les armes explosives sans précédent, surtout concentrée dans l'Est et le Sud du pays, notamment dans la région du barrage de Nova Kakhovka. L'étendue de la contamination sera connue lorsque l'eau se sera retirée des zones inondées. La dissémination des mines antipersonnel et des engins explosifs compliquera le travail des experts en déminage, car ils deviendront plus difficiles à localiser, à neutraliser et à détruire.

HI reste préoccupée par les dommages causés aux civils par la guerre. Les parties au conflit ne devraient jamais utiliser d'armes interdites, telles que les mines antipersonnel ou les armes à sous-munitions, à aucun moment et en aucune circonstance. Nous condamnons fermement toutes les violations du droit international humanitaire et des normes internationales relatives aux droits de l'homme ».

Anne Héry
Directrice du plaidoyer chez HI

 

Publié le : 9 juin 2023

Pour aller plus loin

 Le recul dangereux de la Lituanie : abandonner l'interdiction des armes à sous-munitions Mines et autres armes

Le recul dangereux de la Lituanie : abandonner l'interdiction des armes à sous-munitions

La Lituanie prévoit de se retirer de la Convention sur les armes à sous-munitions.

Rapport final Ukraine 12-12 Urgence

Rapport final Ukraine 12-12

Quelle aide les ONG du consortium 12-12 ont-elles fourni après 2 ans de guerre?

Ukraine : Les ONG appellent à protéger les civils contre les bombardements et les tirs d'artillerie dans les zones peuplées Mines et autres armes Urgence

Ukraine : Les ONG appellent à protéger les civils contre les bombardements et les tirs d'artillerie dans les zones peuplées

Depuis le début de l'année, au moins 860 civils ont été tués et 2 580 blessés en Ukraine dans au moins plus de 950 incidents impliquant l'utilisation d'armes explosives à effet étendu dans des zones peuplées.