Accès direct au contenu

Haïti Lavi 12-12 : 9.292.563 € au 22 janvier à 19h15!

Urgence
Belgique Haïti
A 19h15, 9.292.563 euros avaient déjà été récoltés pour Haïti depuis le 13 janvier sur le compte 000-0000012-12 et sur ceux des ONG membres : Caritas international, Handicap international, Médecins du Monde, Oxfam Solidarité et UNICEF Belgique.L’objectif espéré de 8 millions d’euros a donc été largement dépassé, et l’on n’est qu’à une semaine du lancement de l’appel !
A 19h15, 9.292.563 euros avaient déjà été récoltés pour Haïti depuis le 13 janvier sur le compte 000-0000012-12 et sur ceux des ONG membres : Caritas international, Handicap international, Médecins du Monde, Oxfam Solidarité et UNICEF Belgique.

L’objectif espéré de 8 millions d’euros a donc été largement dépassé, et l’on n’est qu’à une semaine du lancement de l’appel ! Car l’élan de générosité du public belge, des entreprises, des associations et des autorités n’est pas retombé.  Plus de 500 actions de solidarité ont été annoncées au numéro vert Haïti (0800/91212).

L’imagination des Belges, petits et grands, n’a pas de limites quand il s’agit de bien faire. Cela va de la vente d’un ancien taxi londonien jusqu’à la mobilisation de toute une ville comme à Sint-Niklaas ou à Tournai (les 13 et 14 février) avec des concerts publics portés par de nombreux artistes. Le nom du pays meurtri a été mis à toutes les sauces : Salsa Haïti, pralines ou muffins Haïti, frites Haïti… même Saint valentin est mobilisé pour des karaoke ou des dîners de solidarité le  14 février. Et ce ne sont que quelques exemples glanés dans tout le pays .

Au cours de ces prochaines semaines ces actions vont encore mobiliser des milliers de personnes, sensibilisées aussi par la poursuite de la diffusion des spots Haïti Lavi sur différentes chaînes de télévision et de radio.

Remarquable aussi dans cette opération est l’émergence des dons en ligne, dès le début de la crise,  et celle des réseaux sociaux. Plus de 4400 fans se sont enregistrés et ont proposé des actions sur le groupe Facebook.

Haïti Lavi profite de ce premier bilan, provisoire, pour remercier tous les médias, télévisions nationales et locales, radios, régies et agences de publicité, la presse écrite et en ligne, les sociétés privées qui ont mis leur savoir-faire au service de l’opération, toutes les personnes qui se sont mobilisées et ont mis du temps et du talent à la disposition de ce grand projet.

Dès à présent, les ONG de Haïti Lavi 12-12 savent qu’elles pourront aider la population de Haïti non seulement aujourd’hui, dans l’urgence où elles sont toutes actives depuis le début, mais aussi demain, et après, lorsqu’il s’agira de reconstruire les bâtiments bien sûr, mais aussi l’ensemble de la société et même son avenir.

En effet, Caritas, Handicap, Médecins du Monde, Oxfam et UNICEF Belgique partagent toutes la particularité d’être là avant, pendant et après les crises. Au cœur même de leurs opérations d’urgence, elles donnent à leurs partenaires locaux les moyens de renforcer leur capacité à agir, sur le moment-même et à l’avenir. De plus une partie des fonds récoltés financera des projets de développement proposés par des ONG membres de 11.11.11 et des fédérations Acodev et Coprogram.

Cette approche  donne au principe adopté par Haïti Lavi 12-12 « Reconstruire, oui, mais en mieux » (Building Back Better) toutes ses chances d’être appliqué. Grâce à la solidarité dont a fait preuve la Belgique et aux fonds qui vont encore être versés, on peut aujourd’hui espérer que la vie des Haïtien sera réellement améliorée.

Pour aller plus loin

Une plus grande déduction fiscale en 2020
© Patrick Meinhardt / HI

Une plus grande déduction fiscale en 2020

La réduction d’impôt pour les dons effectués en 2020 à des institutions agréées passe de 45 à 60%.

Journée mondiale des réfugiés : les réfugiés handicapés davantage victimes de la violence et du rejet
Copyright HI
Urgence

Journée mondiale des réfugiés : les réfugiés handicapés davantage victimes de la violence et du rejet

À l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, le 20 juin, Handicap International sort son nouveau rapport « COVID-19 dans le contexte humanitaire : pas d'excuses pour ne laisser personnes de côté » afin d’attirer l’attention sur les difficultées recontrées par les réfugiés et déplacés handicapés suite à la crise.

B-SAFE, une réponse globale à la crise du COVID-19
© Handicap International
Urgence

B-SAFE, une réponse globale à la crise du COVID-19

Là-bas comme ici, la crise COVID-19 touche les plus vulnérables et aggrave les situations déjà problématiques. Pour répondre à cette crise et aux besoins des plus vulnérables Handicap International a mis en place une réponse globale, B-SAFE.