Goto main content

Handicap International au sommet mondial sur le handicap

Droits

Handicap International participait au sommet mondial sur le handicap ces 16 et 17 février, pour inciter les Etats à s’engager concrètement dans la promotion des droits des personnes handicapées et l’accompagnement des populations vulnérables.

Handicap International participe au sommet mondial sur le handicap.

Handicap International participe au sommet mondial sur le handicap.

Le sommet mondial sur le handicap qui s'est tenu en ligne ces 16 et 17 février derniers rassemblait notamment des représentants de gouvernements, de bailleur de fonds, des acteurs de la société civile ainsi que du secteur privé. Tous ces acteurs étant concernés par la question de l’inclusion de la personne handicapées dans nos sociétés, essentiellement dans les pays à faibles revenus.

Handicap International a participé à ce sommet pour porter la voix des nombreuses personnes handicapées à travers le monde. En effet, on estime aujourd’hui que 1 milliard de personnes sont en situation de handicap et que 80 % d’entre elles vivent dans les pays les plus pauvres. On estime aussi que 50 % des enfants handicapés qui y vivent n’ont pas accès à l’éducation. Cela signifie que 32 millions d’enfants ne peuvent pas aller à l’école.

Les décideurs politiques qui ont assisté à ce sommet ont la possibilité de trouver des solutions, d’actionner des leviers pour améliorer cette situation et inclure ces personnes dans la société. C’est la raison pour laquelle Handicap International y a témoigné de ce qu’il se passe dans les pays où l'ONG intervient.

« Nous voulons inciter les Etats, les gouvernements, les bailleurs de fonds et autres parties prenantes à prendre des engagements concrets pour promouvoir les droits des personnes handicapées et accompagner celles qui en ont besoin. » - Blandine Bouniol, directrice adjointe du plaidoyer chez Handicap International.

L’un des enjeux de ce sommet était de faire en sorte que ces acteurs considèrent le handicap non pas comme un simple souci de santé, mais bien comme un enjeu sociétal à part entière, selon Blandine Bouniol.

L’inclusion ne se limite pas à des aspects sociaux, économiques, culturels ou politiques. L’inclusion signifie que les personnes handicapées soient capables de participer activement et de façon significative à tous les aspects de la vie quotidienne, comme n’importe qui d’autre.

Publié le : 17 février 2022

Pour aller plus loin

Mettre fin aux destructions massives et dommages causés aux civils dans les zones peuplées
© HI
Droits Mines et autres armes Prévention

Mettre fin aux destructions massives et dommages causés aux civils dans les zones peuplées

Les États se sont réunis à Oslo pour examiner la mise en œuvre de la déclaration politique contre les bombardements et les pilonnages dans les villes.

Déclaration inter-ONGI
© Xavier Bourgois / HI
Droits Urgence

Déclaration inter-ONGI

Appel urgent pour éviter une crise humanitaire sans précédent face à l'imminence d'une incursion terrestre israélienne dans la bande de Gaza.

« Les civils subiront les effets des armes à sous-munitions pendant des décennies »
© R.Crews
Droits Mines et autres armes

« Les civils subiront les effets des armes à sous-munitions pendant des décennies »

Après avoir décidé en juillet de fournir à l'Ukraine des bombes à sous-munitions, l'administration Biden envoie ce mois-ci un deuxième lot de ces armes interdites par la Convention d'Oslo.