Accès direct au contenu

Handicap International envoie une équipe d’urgence en Equateur

Handicap International envoie une équipe de collaborateurs, parmi lesquels des spécialistes de l’urgence, dans ce pays d’Amérique du Sud qui a été lourdement frappé dimanche par un tremblement de terre d’une magnitude de 7,8 sur l’échelle de Richter.
Une femme pleure, en arrière plan il y a des urgentistes opèrent au milieu des débris

Handicap International envoie une équipe de collaborateurs, parmi lesquels des spécialistes de l’urgence, dans ce pays d’Amérique du Sud qui a été lourdement frappé dimanche par un tremblement de terre d’une magnitude de 7,8 sur l’échelle de Richter.

Alors que dans un premier temps, nos équipes présentes dans les pays voisins que sont la Bolivie et la Colombie, et dans lesquels notre organisation suit différents projets, se sont tenues en stand-by,  Handicap International envoie, maintenant, une équipe sur place. Quatre collaborateurs – parmi lesquels des spécialistes de l’urgence – évaluent les besoins dans les régions touchées par le tremblement de terre. Ils verront ensuite si et comment Handicap International pourra y répondre de façon appropriée, essentiellement au niveau de la revalidation et de la prévention d’un handicap permanent.

Le plus lourd tremblement de terre depuis 35 ans

Pendant la nuit de samedi 16 avril, l’Equateur a été réveillé par un tremblement de terre d’une magnitude de 7,8 sur l’échelle de Richter, le plus lourd dans le pays depuis plus de trois décennies. La région côtière fut la plus touchée.  353 morts et 2.658 blessés ont déjà été recensés. [1] Plus de 70.000 Equatoriens seraient directement concernés.

“Le nombre de personnes atteintes par le syndrome de compression est particulièrement élevé pendant les tremblements de terre ”, affirme Eric Weerts, spécialiste de l’urgence chez Handicap International. “De nombreuses personnes souffrent également de blessures pouvant mener à une amputation ou provoquer des lésions neurologiques ou de la moelle épinière qui peuvent être cause de paralysie. Lorsque les infrastructures médicales sont mal organisées ou tout simplement détruites, comme c’est le cas de l’hôpital de Manta situé dans la région de Maniba qui a été fortement touchée,  notre expertise  nous permet de veiller à ce que les blessés reçoivent les soins et les traitements appropriés.”

 

[1] OCHA, dernier update 19/04/2016, http://reliefweb.int/report/ecuador/ecuador-terremoto-18-de-abril-2016.

Pour aller plus loin

Guerre dans le Haut-Karabakh : les bombardements sur les zones peuplées doivent cesser
Copyright Google Maps
Mines et autres armes Urgence

Guerre dans le Haut-Karabakh : les bombardements sur les zones peuplées doivent cesser

Alors que les violences se poursuivent dans le Haut-Karabakh, les deux parties au conflit utilisent des armes explosives lourdes dans les zones peuplées, mettant la vie des civils en grave danger.

L’importance des services de santé mentale renforcée par la pandémie
P. Meinhardt / HI
Santé

L’importance des services de santé mentale renforcée par la pandémie

Une bonne santé mentale n'est pas seulement l'absence de problèmes, c'est aussi la capacité de mener une vie pleine et créative et la flexibilité nécessaire pour relever les défis de la vie. Malheureusement, beaucoup de facteurs peuvent avoir un impact négatif sur la santé mentale : les conséquences des crises humanitaires, la violence, l’exclusion, un accident… Entretien croisé avec Davide Ziveri et Maximilien Zimmermann, spécialistes de la santé mentale et psychosociale.

Handicap International deux fois primée pour ses projets innovants
© HI
Mines et autres armes Réadaptation

Handicap International deux fois primée pour ses projets innovants

Le jeudi 24 septembre, l’Union européenne a distingué Handicap International à deux reprises, par la remise du Prix Horizon du Conseil européen de l'Innovation (E.C) pour "une Aide Humanitaire High-Tech et Durable". Ces récompenses consacrent la volonté de l’association de proposer des solutions concrètes, efficaces et innovantes afin d’améliorer la prise en charge des personnes vulnérables.