Goto main content

L'afghanistan : invité surprise de la conférence d'Oslo

Mines et autres armes
L’Afghanistan vient d’annoncer que sa délégation signerait le Traité d’interdiction des armes à sous-munitions, et ce malgré les pressions américaines. On doit ce revirement à une discussion qui s’est déroulée hier soir entre le représentant de l’Afghanistan à Oslo et Soraj Ghulam Habib, l’un des Ban Advocate de Handicap International, lui-même originaire d’Afghanistan. Le témoignage et le plaidoyer de Soraj ont interpellé le représentant afghan, qui a appelé le Président d’Afghanistan, Mr Amid Karzaï. Mr Karzaï a donné les pleins pouvoirs à son représentant pour signer le Traité d’Oslo, qui signera donc le traité d’interdiction des armes à sous-munitions à Oslo. Jusqu’au 2 décembre au soir, l’Afghanistan avait décidé de ne pas signer le Traité d’Oslo.

L’Afghanistan vient d’annoncer que sa délégation signerait le Traité d’interdiction des armes à sous-munitions, et ce malgré les pressions américaines. On doit ce revirement à une discussion qui s’est déroulée hier soir entre le représentant de l’Afghanistan à Oslo et Soraj Ghulam Habib, l’un des Ban Advocate de Handicap International, lui-même originaire d’Afghanistan. Le témoignage et le plaidoyer de Soraj ont interpellé le représentant afghan, qui a appelé le Président d’Afghanistan, Mr Amid Karzaï. Mr Karzaï a donné les pleins pouvoirs à son représentant pour signer le Traité d’Oslo, qui signera donc le traité d’interdiction des armes à sous-munitions à Oslo. Jusqu’au 2 décembre au soir, l’Afghanistan avait décidé de ne pas signer le Traité d’Oslo.

Pour aller plus loin

En Irak, Handicap International a libéré 1.8 million de m² de terres depuis 2016
© HI
Mines et autres armes

En Irak, Handicap International a libéré 1.8 million de m² de terres depuis 2016

Handicap International mène des opérations de déminage en Irak depuis 2016. Les experts en déminage neutralisent des engins explosifs improvisés en ce moment à Kirkouk.

Bilan choquant de 689 civils victimes d’attaques aux armes à sous-munitions en Ukraine
T. Mayer / Handicap International
Mines et autres armes

Bilan choquant de 689 civils victimes d’attaques aux armes à sous-munitions en Ukraine

Alors que la crise ukrainienne entre dans son sixième mois - le rapport 2022 de l'Observatoire des armes à sous-munitions révèle qu'au moins 689 civils ont été tués ou blessés lors d'attaques aux armes à sous-munitions en Ukraine pendant le premier semestre 2022. Jusqu'à 40 % de ces armes n'explosant pas à l'impact, la forte contamination par les restes d'armes à sous-munitions constitue une grave menace pour la population locale.

40 ans d’engagement
© Handicap International
Innovation Mines et autres armes Réadaptation

40 ans d’engagement

Cette année, cela fait 40 ans que Handicap International se bat pour plus d’équité et de justice pour les personnes vulnérables, notamment les personnes handicapées, à travers le monde. Un combat porté par des valeurs d’humanité, d’engagement, d’inclusion et d’intégrité, partagées par un réseau international porteur d’espoir pour des milliers de personnes.