Go to main content

L'afghanistan : invité surprise de la conférence d'Oslo

Mines et autres armes
L’Afghanistan vient d’annoncer que sa délégation signerait le Traité d’interdiction des armes à sous-munitions, et ce malgré les pressions américaines. On doit ce revirement à une discussion qui s’est déroulée hier soir entre le représentant de l’Afghanistan à Oslo et Soraj Ghulam Habib, l’un des Ban Advocate de Handicap International, lui-même originaire d’Afghanistan. Le témoignage et le plaidoyer de Soraj ont interpellé le représentant afghan, qui a appelé le Président d’Afghanistan, Mr Amid Karzaï. Mr Karzaï a donné les pleins pouvoirs à son représentant pour signer le Traité d’Oslo, qui signera donc le traité d’interdiction des armes à sous-munitions à Oslo. Jusqu’au 2 décembre au soir, l’Afghanistan avait décidé de ne pas signer le Traité d’Oslo.

L’Afghanistan vient d’annoncer que sa délégation signerait le Traité d’interdiction des armes à sous-munitions, et ce malgré les pressions américaines. On doit ce revirement à une discussion qui s’est déroulée hier soir entre le représentant de l’Afghanistan à Oslo et Soraj Ghulam Habib, l’un des Ban Advocate de Handicap International, lui-même originaire d’Afghanistan. Le témoignage et le plaidoyer de Soraj ont interpellé le représentant afghan, qui a appelé le Président d’Afghanistan, Mr Amid Karzaï. Mr Karzaï a donné les pleins pouvoirs à son représentant pour signer le Traité d’Oslo, qui signera donc le traité d’interdiction des armes à sous-munitions à Oslo. Jusqu’au 2 décembre au soir, l’Afghanistan avait décidé de ne pas signer le Traité d’Oslo.

Pour aller plus loin

Une nouvelle victime de mine toutes les heures
© Jaweed Tanveer / HI
Mines et autres armes

Une nouvelle victime de mine toutes les heures

Le rapport 2019 de l'Observatoire des mines a enregistré 6 897 victimes de mines en 2018, soit presque une nouvelle victime toutes les heures !

Arrêter les bombardements en zones peuplées, c'est pour bientôt ?
© Handicap International
Mines et autres armes

Arrêter les bombardements en zones peuplées, c'est pour bientôt ?

Voilà déjà cinq ans que Handicap International alerte le grand public et les dirigeants du monde entier sur les ravages causés par l’utilisation des armes explosives en zone peuplée. Alma Al-Osta, responsable du plaidoyer sur le désarmement, nous explique pourquoi ce combat est important.

Première mondiale belge : des drones détecteurs de mines
X. Depreytere - H.I.
Mines et autres armes

Première mondiale belge : des drones détecteurs de mines

Handicap International et son partenaire Mobility Robotics ont pour la première fois localisé des mines sous terre à l’aide de drones munis de caméras infrarouges. Expérimentée au Tchad depuis février cette technologie devrait permettre, à terme, de réduire considérablement la durée des opérations de déminage et de sécuriser davantage le travail des démineurs. Une avancée majeure et révolutionnaire pour les acteurs du déminage !