Accès direct au contenu

Un guide pratique pour des actions d'urgence plus inclusives

Urgence
Handicap International collabore avec International Disability Alliance et UNICEF à rédiger un guide pratique pour mieux inclure les personnes handicapées dans l’aide d’urgence, destiné aux ONG, associations de personnes handicapées et États. " Parce qu'aujourd'hui, les actions humanitaires ne sont généralement pas accessibles" explique Ricardo Pla Cordero, référent technique inclusion dans l’action humanitaire.
Deux personnes avec une veste de Handicap International entourent un jeune garçon rieur assis dans une chaise fixe adaptée

Handicap International collabore avec International Disability Alliance et UNICEF à rédiger un guide pratique pour mieux inclure les personnes handicapées dans l’aide d’urgence, destiné aux ONG, associations de personnes handicapées et États. " Parce qu'aujourd'hui, les actions humanitaires ne sont généralement pas accessibles" explique Ricardo Pla Cordero, référent technique inclusion dans l’action humanitaire.

"L’objectif est de développer en deux ans un guide très pratique pour les États, les bailleurs de l’aide humanitaire, les associations et les organismes des Nations unies“ déclare Ricardo Pla Cordero, référent technique inclusion dans l’action humanitaire pour Handicap International. 

"Ce guide leur permettra de mettre en place des programmes d’aide d’urgence qui incluent les personnes handicapées. On sait aujourd’hui qu’en situation de crise (catastrophe naturelle, déplacements à cause d’un conflit), les personnes handicapées sont les grandes oubliées de l’aide" ajoute-t-il.

"Heureusement, la prise de conscience de ce problème est devenue très forte récemment, notamment avec la Charte et le 10ème anniversaire de la Convention des Droits des Personnes Handicapées, que l’on fête cette année."

Une porte politique importante

Handicap International et ses deux partenaires mènent ce travail pour le compte de l’IASC, l’organisme des Nations unies chargé de la coordination humanitaire, qui fait autorité. Un document publié par cet organisme a une portée professionnelle et politique très importante.

Le travail pour rédiger ce guide s'étendra sur deux ans et nécessitera une coordination avec plus d’une trentaine d’acteurs (États, ONG, etc.) grâce à des échanges réguliers.

Pour aller plus loin

Yémen, toute une génération blessée à vie Mines et autres armes Réadaptation Urgence

Yémen, toute une génération blessée à vie

Depuis le début du conflit au Yémen, Handicap International a pris en charge plus de 3 000 victimes d’armes explosives, dont 850 victimes de mines et de restes explosifs de guerre. Presque tous présentent des handicaps résultant de leurs blessures et auront besoin d’un suivi spécifique à vie. L’association est profondément préoccupée par les obstacles multiples aux interventions humanitaires et à l’accès aux populations. Thomas Hugonnier, directeur des opérations pour l'organisation au Moyen-Orient, témoigne de la situation dans le pays.

Face au Covid-19, les équipes de HI restent actives
© Patrick Meinhardt / HI
Santé Urgence

Face au Covid-19, les équipes de HI restent actives

Alors que l’Europe constitue désormais l'épicentre de la pandémie de coronavirus, le virus continue de se propager à travers la planète, semant le désarroi le plus total. Le nombre de personnes atteintes augmente chaque jour. Face à cette situation inédite et dramatique, Handicap International prend des mesures exceptionnelles pour protéger ses équipes tout en préservant ses capacités opérationnelles.

« Avec Olivier, le psychologue de HI, je me sens ‘à l’aise’ »
© Patrick Meinhardt/HI
Réadaptation Santé Urgence

« Avec Olivier, le psychologue de HI, je me sens ‘à l’aise’ »

Héritier, 23 ans, était capitaine d’une équipe de pêcheurs au Sud Kivu (République démocratique du Congo). Attaqué chez lui en pleine nuit, blessé au bras, il suit aujourd’hui des séances avec Noela, kiné de HI, qui l’aide à retrouver l’usage de son bras et de sa main. Il voit aussi Olivier, un psychologue avec qui  il se sent « à l’aise ».