Accès direct au contenu

Afghanistan

aaaL'Afghanistan est l'un des pays du monde les plus gravement contaminés par les mines et les restes explosifs de guerre. Selon l'Observatoire des mines, plus de 200 km2 de terrain sont contaminés.

Homme accompagné par HI pour monter son échoppe

Homme accompagné par HI pour monter son échoppe | © J-P. Porcher / HI

Actions en cours

HI travaille en Afghanistan depuis 1987. En 1996, l'organisation a construit un centre de réadaptation à Kandahar qui offre des soins aux personnes handicapées, dont les victimes de mines. Ce centre offre des soins de kinésithérapie ; il est équipé d'un atelier de fabrication de prothèses et d'orthèses. Des aides à la mobilité (béquilles, fauteuils roulants, etc.) sont également distribuées par le centre. Grâce à un réseau de bénévoles formés par HI, les victimes de mines et toutes les personnes handicapées nécessitant des soins sont orientées vers cet établissement. 

Au fil du temps, HI a amélioré l’offre de services et renforcé les capacités des équipes locales en aidant le gouvernement afghan à élaborer un programme d'analyse et de formation pour les professionnels de la réadaptation et les techniciens prothésistes et orthésistes, fondé sur des normes internationales reconnues.

HI aide également les organisations et les institutions locales à promouvoir les droits des personnes handicapées, y compris les survivants des engins explosifs ou les blessés par balle. L'objectif est de leur donner une voix pour s'assurer que les dirigeants politiques et/ou les organisations tiennent compte de leurs besoins et soient plus à même de mettre en œuvre des projets de développement en les incluant. 

Domaines d'intervention

ABONNEZ-VOUS
à notre newsletter
et restez informé de nos activités !

Situation du pays

Carte des interventions de HI en Afghanistan

Malgré l’aide internationale, l'Afghanistan est l'un des pays les plus pauvres du monde.  C'est aussi l'un des pays du monde les plus vulnérables aux catastrophes naturelles et les plus contaminés par les mines antipersonnel.

De nombreuses personnes continuent de souffrir de l'insécurité, d'un logement insalubre, d'un accès limité à l'eau potable, à l'électricité, aux soins médicaux, à l'éducation et au travail. En 2017, plus de 2 300 accidents causés par des engins explosifs ou des restes explosifs de guerre ont été signalés. La majorité des victimes étaient des civils et la moitié d'entre eux des enfants.

La guerre, l'insécurité due à la violence quotidienne ainsi que la sécheresse qui touche le pays ont contraint 2,6 millions d'Afghans à l'exil. Plus de 700 000 personnes sont actuellement déplacées à l'intérieur du pays.