Go to main content

Accessibilité pour tous et inclusion des personnes handicapées

Droits Insertion Réadaptation
Haïti
Les catastrophes naturelles, sont très souvent révélatrices des inégalités d’une société. C’est pourquoi Handicap International attache une telle importance à ce que les personnes en situation de handicap soient prises en compte dans le cadre d’interventions humanitaires d’urgence mais également par la suite, dans l’ensemble des politiques du pays (éducation, santé, économie...).
photo van Rosa-mika, qui suit une formation

Les catastrophes naturelles, sont très souvent révélatrices des inégalités d’une société. C’est pourquoi Handicap International attache une telle importance à ce que les personnes en situation de handicap soient prises en compte dans le cadre d’interventions humanitaires d’urgence mais également par la suite, dans l’ensemble des politiques du pays (éducation, santé, économie...).

L’association multiplie les actions auprès des communautés locales, institutions nationales, mais également ONG internationales, pour faire en sorte que l’ensemble de la population soit considérée et prise en compte. Pour les personnes handicapées depuis le tremblement de terre comme pour les autres, ce travail est essentiel.

Du fait du rôle clé joué par l’association dans le déploiement des opérations d’urgence au lendemain de la catastrophe (opération d’une base logistique, transport et distribution d’aide humanitaire), Handicap International a été en mesure d’effectuer un travail de sensibilisation efficace auprès de ses partenaires et de s’assurer que les personnes en situation de handicap soient bien prises en compte dans les opérations menées.

Par ce travail de sensibilisation et de plaidoyer, Handicap International souhaite encourager une prise de conscience profonde. Il faut que l’assistance apportée aux personnes blessées et handicapées lors de la catastrophe de 2010 soit une première étape vers un modèle de société plus inclusif. La majorité des haïtiens a aujourd’hui dans sa famille, ses amis ou ses connaissances une personne en situation de handicap. Nul ne peut et ne doit ignorer l’importance de prendre en compte ces personnes lors de la reconstruction de l’île, qu’il s’agisse de reconstruire des bâtiments, une économie ou un système de santé et d’éducation.

Les actions menées

L’intégration socio-économique des personnes handicapées est une étape décisive et un défi supplémentaire sur le chemin qu’une personne handicapée doit emprunter pour se reconstruire pleinement. Handicap International a donc lancé un projet d’inclusion socio-économique visant la création d’activités génératrices de revenus. Une soixantaine de patients en bénéficient à ce jour. En sensibilisant les responsables de sociétés, nous favorisons aussi la formation et l’intégration de personnes en situation de handicap au sein d’importantes structures professionnelles locales.

Accessibilité physique

  • Mise en accessibilité de bâtiments essentiels à l’insertion économique de personnes handicapées handicapées les plus vulnérables
  • Sensibilisation et formation des acteurs nationaux et internationaux à l’importance de rendre les maisons et les bâtiments publics accessibles aux personnes handicapées

Intégration économique

  • Mise en place d’activités génératrices de revenus pour les personnes handicapées les plus vulnérables
  • Sensibilisation des acteurs de l’insertion économique (agences de micro finance…) à l’intégration des personnes handicapées
     

Pour aller plus loin

Dossier : réadaptation physique, luxe ou nécessité ?
X. Olleros - HI
Réadaptation

Dossier : réadaptation physique, luxe ou nécessité ?

A première vue, la réadaptation ne semble pas une cause attirante. Elle ne remplit pas d’estomacs affamés, elle ne vaccine aucune population et n'arrête pas les bombes. D’où la question : à quel point des soins de réadaptation physique de qualité et abordables sont-ils nécessaires ?

Catherine Stubbe : « C’est formidable de reconnaître les talents de quelqu’un »
© R. Colfs - Handicp International

Catherine Stubbe : « C’est formidable de reconnaître les talents de quelqu’un »

En août, Handicap International Belgique a accueilli sa nouvelle responsable RH, Catherine Stubbe. Après avoir travaillé pour la Croix-Rouge en Belgique et au Congo pendant dix ans, Catherine a dirigé nos programmes au Congo de 2012 à 2016, puis en Haïti au cours des trois dernières années.

 « Je considère ma prothèse comme ma vraie jambe. »
© Davide Preti/HI
Réadaptation

« Je considère ma prothèse comme ma vraie jambe. »

Il y a dix ans, Maryse (44 ans) a été blessée suite au séisme qui a frappé Haïti et a perdu sa jambe droite. Depuis, elle a gardé le moral. Aujourd’hui, elle n’a pas honte de sa prothèse.