Accès direct au contenu

Amie apprend enfin à lire et à écrire

Insertion
Sierra Leone

Amie, sept ans, est née avec un handicap physique. Aujourd’hui, elle peut enfin apprendre à lire et à écrire.

Amie se sent aujourd’hui soutenue dans sa scolarité, et grâce à quelques adaptations, elle peut enfin apprendre à lire et à écrire.

Amie se sent aujourd’hui soutenue dans sa scolarité, et grâce à quelques adaptations, elle peut enfin apprendre à lire et à écrire. | © J. McGeown / HI

Sierra Leone - Education inclusive

Amie est une petite fille de sept ans, vivante et enjouée, qui aime aller à l’école et se mêler à ses camarades de classe. Elle vit dans une région rurale de Sierra Leone, dans une petite cabane sans eau courante. Elle va à l’école primaire de Mano Junction, à Kenema. Cette école est l’un des établissements pilotes créés dans le cadre du projet « Girls Education Challenge Transition ». Le bâtiment a été rénové par HI pour le rendre plus accessible par l’ajout de rampes d’accès, de toilettes accessibles, de portes plus larges et de fenêtres plus grandes pour une meilleure lumière dans les salles de classe. Il a aussi été repeint, pour une meilleure visibilité pour les élèves malvoyants.

Amie est née avec un handicap physique : en plus d’une faiblesse générale, elle souffre de problèmes de coordination qui affecte ses membres, notamment sa main et son bras droits, ainsi que sa jambe gauche. Elle a par conséquent beaucoup de mal à marcher et à utiliser ses mains. Elle a du mal à saisir un stylo. HI a lancé plusieurs projets en Sierra Leone, notamment un dans le cadre du « Girls Education Challenge ». Grâce à ce projet, Amie peut bénéficier des services d’Abdul, enseignant auxiliaire itinérant. Les enseignants itinérants sont formés pour accompagner les enfants touchés par différents handicaps et identifiés comme ayant besoin d’assistance en classe. Abdul se rend auprès d’Amie deux fois par mois à l’école, et une fois par semaine à la maison pour voir comment elle se débrouille. Il organise également une réunion mensuelle pour s’assurer que les parents d’Amie sont impliqués. Il travaille aussi avec l’instituteur et les parents d’Amie pour mettre au point un projet éducatif individualisé, qui est examiné et adapté chaque mois en fonction de la progression de l’enfant.

Amie se sent aujourd’hui soutenue dans sa scolarité, et grâce à quelques adaptations, elle peut enfin apprendre à lire et à écrire grâce à l’aide apportée par son enseignant itinérant. Elle se sent également encouragée, ce qui lui donne confiance en sa capacité à réussir. Les réunions ont aidé ses parents et son enseignant à mieux comprendre les difficultés qu’elle rencontre et comment ils peuvent l’aider à les surmonter. Ses parents sont ravis de ses progrès et sont désormais très impliqués dans sa scolarité.
 

Publié le : 13 novembre 2020

Pour aller plus loin

R.D. Congo : le soutien belge fait la différence
© Thomas Freteur/HI
Insertion Prévention Réadaptation Santé

R.D. Congo : le soutien belge fait la différence

La ville de Kinshasa compte aujourd’hui approximativement 12 millions d’habitants, dont près de 300.000 enfants vivant avec un handicap modéré à sévère. Handicap International améliore la qualité de vie des personnes handicapées grâce à différents projets qui doivent beaucoup au soutien belge.

Handicap International lutte contre l'impact de la COVID-19 sur les personnes handicapées
© HI
Insertion Prévention Santé

Handicap International lutte contre l'impact de la COVID-19 sur les personnes handicapées

Alors que nous vivons la deuxième vague de l'épidémie de coronavirus, les équipes de Handicap International restent attentives à l'impact de la pandémie sur les personnes handicapées. Souvent exclues du reste de la société, les effets à long terme de la COVID-19 menacent d'exacerber encore cette exclusion et leur santé.

Education inclusive : besoin de plus de volonté politique
© Nicolas Axelrod-Ruom /HI
Insertion

Education inclusive : besoin de plus de volonté politique

L'égalité d'accès à une éducation de qualité est le quatrième des Objectifs de développement durable, des engagements globaux à atteindre d'ici 2030. À l’occasion de la conférence Educaid, nous avons demandé à Valentina Pomatto, responsable du plaidoyer pour le développement inclusif chez Handicap International, à quel point des progrès ont déjà été réalisés.