Accès direct au contenu

Appel à la vigilance : collectes frauduleuses

Belgique
Handicap International met en garde contre les collectes frauduleuses. Les fraudeurs agissent généralement sur la voie publique, en faisant signer une pétition au nom de Handicap International puis en réclamant de l’argent en liquide. On constate actuellement une recrudescence de ces prartiques frauduleuses, notamment dans le Brabant wallon. L’association, qui dénonce et condamne ces pratiques, tient donc à appeler le grand public à la vigilance.  
stand Handicap International avec ballons bleus et blancs

Handicap International met en garde contre les collectes frauduleuses. Les fraudeurs agissent généralement sur la voie publique, en faisant signer une pétition au nom de Handicap International puis en réclamant de l’argent en liquide. On constate actuellement une recrudescence de ces prartiques frauduleuses, notamment dans le Brabant wallon. L’association, qui dénonce et condamne ces pratiques, tient donc à appeler le grand public à la vigilance. 

Plusieurs façons d'opérer

Le mode opératoire des escrocs qui collectent au nom de l’association varie en fonction des pays. Cependant de grandes tendances se dégagent : certains se font passer pour des personnes sourdes-muettes et demandent de l'argent pour construire un centre d'accueil pour personnes handicapées ; d’autres font signer une pétition dans la rue ou en faisant du porte-à-porte. Des cas d’agressions en cas de refus de donner ont également été signalés.

Handicap International semble particulièrement visée par ces attaques, dont beaucoup ont été signalées dans le Brabant wallon (Jodoigne, Mont-Saint-Jean, Braine-l'Alleud) ces dernières semaines, mais aussi dans d'autres communes comme Charleroi ou Forest, en Région de Bruxelles-Capitale.

Pas de collecte en rue pour Handicap International

L’ONG condamne fermement ces pratiques et rappelle qu’elle ne collecte jamais d’argent liquide sur la voie publique. L’association attire également l’attention sur le fait que la collecte de rue ou réalisée en porte à porte est strictement réglementée et soumise à autorisation préalable. Nous disposons bien de réseaux de bénévoles qui sont susceptibles d’organiser des événements, expositions, voire de collecter des signatures pour une pétition. Mais ces personnes sont alors bien identifiables par leurs vêtements ornés du logo de l’association, et ne demandent jamais d’argent.

Comment réagir ?

Handicap International invite toute personne qui viendrait à être sollicitée de la sorte dans un lieu public à prévenir immédiatement la police ainsi que l’association. Handicap International met en place tout ce qui est en son pouvoir pour faire stopper ces agissements (dépôt de plainte devant la Justice, contacts avec la police, transfert des informations reçues, mises en garde sur son site web et sur les réseaux sociaux...). Toutefois, nous ne pouvons que recommander la vigilance.

Pour soutenir Handicap International sans risque, vous pouvez effectuer un don sur notre site via notre page de don ou sur le numéro de compte BE80 0000 0000 7777.
Vous avez été témoin ou victime d’une tentative de fraude ? Merci de le signaler en contactant Claire au 02/233.01.82.
 

Pour aller plus loin

Interview : de l'Asie à HELASIA
© HI
Droits

Interview : de l'Asie à HELASIA

Fin février, Griet a déménagé à Addis Abbeba en Ethiopie, où elle va relever un nouveau défi pour Handicap International. Avant de partir, elle a répondu à quelques questions sur ses expériences en Asie et ce qu'il attend avec le projet HELASIA.

Avec 2 chaussettes, vous êtes plus fort
© Handicap International / Done By Friday
Réadaptation

Avec 2 chaussettes, vous êtes plus fort

En décembre, Handicap International lançait sa campagne #ItTakesTwo pour mettre en avant l'importance de la réadaptation physique. Vous pouvez nous aider à faire passer le message !

40 jours pour traverser l'Atlantique
© Van Durme Brothers

40 jours pour traverser l'Atlantique

Ils l'ont fait ! Les frères Damien et Bernard Van Durme sont arrivé à Antigua le 21 janvier, avant le lever du soleil après avoir ramé 39 jours, 21 heures et 2 minutes.