Des mamans, tout simplement!

Phuong et son fils

Des mamans, les équipes de Handicap International en accueillent chaque jour dans les centres de réadaptation. Ou ce sont les agents communautaires qui les rencontrent chez elles. Elles n’ont pas la vie facile, ces mamans. Soit elles sont elles-mêmes handicapées et elles doivent apprendre à vivre avec leur handicap tout en s’occupant de la famille. Parfois elles sont complètement rejetées, comme Dorinne, au Burundi, dont l’accouchement s’est mal passé. C’est pour éviter des drames comme le sien que notre organisation a mis en place des programmes pour éviter ou limiter le handicap chez la jeune maman et son enfant, comme au Vietnam, au Cambodge, au Congo par exemple. Ou alors l’enfant à venir  naît handicapé ou le devient. Et la maman fait alors de son mieux pour faire grandir ce fils ou cette fille un peu différente.

Pour toutes ces mamans, des gestes de la vie quotidienne simples pour les autres peuvent relever de l’exploit. Elles méritaient bien une attention particulière à l'occasion de la fête des mères