Accès direct au contenu

Gaza : des frappes aériennes endommagent les locaux d’une organisation partenaire

Mines et autres armes
Une des organisations partenaires de Handicap International à Gaza a vu son travail perturbé suite à des dommages causés par des frappes aériennes à proximité de ses locaux.
L'intérieur d'une salle de classe endommagée : les fenêtres sont brisées, il y a des débris de verre au sol, le platras se détache du plafond, des bancs sont renversés

Une des organisations partenaires de Handicap International (HI) à Gaza a vu son travail perturbé suite à des dommages causés par des frappes aériennes à proximité de ses locaux.

Samedi 14 juillet, les frappes aériennes ont indirectement touché et provoqué des dégâts étendus dans les locaux d’un partenaire de HI, qui donne accès aux enfants à l’éducation et à des activités ludiques. Le bâtiment, adapté à l’accueil d’enfants handicapés, était heureusement vide au moment de l’attaque qui s’est produite en dehors des heures de travail. Aucun membre du personnel et aucun enfant n’a été blessé.
En revanche, certaines parties des locaux très endommagées sont maintenant trop dangereuses pour être utilisées, et plusieurs installations adaptées aux personnes handicapées ont été détruites.

HI apporte son soutien aux équipes de ce partenaire pour les aider à faire face au choc et aux bouleversements causés par ces attaques aériennes.

Depuis 2015, HI mène une campagne de lutte contre l’utilisation des armes explosives en zones peuplées. 92% des victimes de cette pratique très répandue sont des civils.
Rejoignez notre combat contre le bombardement des civils en signant notre pétition internationale.

Pour aller plus loin

Yémen, toute une génération blessée à vie Mines et autres armes Réadaptation Urgence

Yémen, toute une génération blessée à vie

Depuis le début du conflit au Yémen, Handicap International a pris en charge plus de 3 000 victimes d’armes explosives, dont 850 victimes de mines et de restes explosifs de guerre. Presque tous présentent des handicaps résultant de leurs blessures et auront besoin d’un suivi spécifique à vie. L’association est profondément préoccupée par les obstacles multiples aux interventions humanitaires et à l’accès aux populations. Thomas Hugonnier, directeur des opérations pour l'organisation au Moyen-Orient, témoigne de la situation dans le pays.

Laos : deux victimes de sous-munitions témoignent
© N. Lozano Juez / HI
Mines et autres armes

Laos : deux victimes de sous-munitions témoignent

Ils vivent dans le même village. Ils ont tous les deux été touchés par l'explosion d'une sous-munition. Kua Tcho Tor d'abord et, 30 ans plus tard, Chue Por Vang.

Dépollution au Laos : les équipes de déminage ne lâchent rien !
© N. Lozano Juez / HI
Mines et autres armes

Dépollution au Laos : les équipes de déminage ne lâchent rien !

Au Laos, Handicap International poursuit ses interventions afin d’éliminer la menace et de réduire le risque humanitaire et socioéconomique que les restes explosifs de guerre font aujourd’hui encore peser sur les populations du pays.