Goto main content

Haïti : nos équipes se préparent à l’approche de l’ouragan Matthew

Urgence
Haïti
Face à la menace de l’ouragan Matthew, qui devrait affecter la Jamaïque, Haïti et Cuba aujourd'hui 4 octobre, les équipes de Handicap International se préparent à venir en aide aux victimes d’une éventuelle catastrophe
un camp de tentes sous un ciel gris et menaçant

Face à la menace de l’ouragan Matthew, qui devrait affecter la Jamaïque, Haïti et Cuba aujourd'hui 4 octobre, les équipes de Handicap International se préparent à venir en aide aux victimes d’une éventuelle catastrophe

L’ouragan Matthew, classé en catégorie 4 sur l’échelle Saffir-Simpson qui compte 5 échelons, menace de frapper la Jamaïque, Cuba et Haïti ce lundi 3 et mardi 4 octobre, et risque d’affecter des milliers de personnes. Avec des vents pouvant atteindre 259 km/h, cet ouragan pourrait entrainer de fortes pluies, des inondations et des glissements de terrain en Haïti, et en particulier dans la péninsule sud du pays, où près d’un millier de personnes ont déjà été évacuées par les autorités dimanche soir.

« Personnes blessées, destruction des maisons, pertes de productions agricoles, routes endommagées : un ouragan entraine généralement de graves conséquences pour les populations les plus vulnérables, notamment celles qui vivent dans des habitations sommaires et dans des secteurs isolés. Nous avons pris des mesures pour mettre nos équipes à l’abri d’une éventuelle catastrophe, et préserver nos capacités d’intervention pour être en mesure d’apporter un soutien aux personnes victimes de cet ouragan. Nos équipes présentes en Europe sont également mobilisées pour pouvoir déployer, si nécessaire, des personnels urgentistes en renfort », explique Jean-François Michel, responsable des opérations de Handicap International pour Haïti.

Informer les plus vulnérables

Handicap International mène depuis plusieurs années des projets de réduction des risques de catastrophes naturelles, en lien avec la Direction de la protection civile, dans de nombreux départements du pays. L’objectif est d’aider les personnes les plus fragiles à se préparer à la survenue d’une catastrophe et à s’en protéger.

Handicap International en Haïti

Présente en Haïti depuis 2008, Handicap International était intervenue auprès de dizaines de milliers de victimes du tremblement de terre de janvier 2010.

Publié le : 14 septembre 2021

Pour aller plus loin

Haïti : Un mois après le séisme
© R.CREWS/ HI
Urgence

Haïti : Un mois après le séisme

Un mois après un tremblement de terre a dévasté le sud-ouest d'Haïti, les besoins humanitaires restent immenses. La catastrophe a fait plus de 2 000 morts et mis 650 000 personnes dans le besoin.

« Tout a changé avec ma blessure »
© P.Poulpiquet/Handicap International
Urgence

« Tout a changé avec ma blessure »

Hozeifa a été blessé en 2016, lors d’un bombardement à Idlib, en Syrie. Désormais paraplégique, il vit dans une tente avec le reste de sa famille au Liban. Handicap International aide Hozeifa à s’adapter à sa nouvelle situation avec des sessions de soutien psychologique et de kinésithérapie.

« J’avais l’impression de vivre un cauchemar »
© P.Poulpiquet/Handicap International
Urgence

« J’avais l’impression de vivre un cauchemar »

Mayada, 48 ans, vient de la banlieue de Damas, en Syrie. En 2014, lorsqu’une bombe est tombée sur sa maison, elle a perdu son mari et sa fille. Elle-même a été blessée et a dû être amputée. Au Liban, où elle est réfugiée depuis deux ans, Mayada a été appareillée d’une prothèse par Handicap International.