Accès direct au contenu

Handicum en Colombie

Koen, Stef et Els sont partis fin avril en Colombie dans le cadre du projet "Associations solidaires" de Handicap International. Ce fut un échange d'expériences passionnant et enrichissant, où les talents des personnes handicapées avaient une place centrale.
Fille atteinte de trisomie 21

Koen, Stef et Els sont partis fin avril en Colombie dans le cadre du projet "Associations solidaires" de Handicap International. Ce fut un échange d'expériences passionnant et enrichissant, où les talents des personnes handicapées avaient une place centrale.

Koen et Stef travaillent pour Handicum, une association belge de formation pour personnes handicapées. Els est chargée de projets "Education au développement" pour Handicap International. Le trio a rencontré les organisations colombiennes Corfrodis et Fundisca, soutenues par Handicap International. A travers ce projet d'échanges, Handicap International vise un renforcement mutuel entre des associations belges de et pour personnes handicapées et des associations partenaires du Sud. Via l'échange d'expériences, les associations s'enrichissent et se renforcent. A terme, l'objectif est d'initier un réseau des associations impliquées dans le projet 


 

Pour aller plus loin

COVID-19 : Les kinés de Handicap International sensibilisent au sujet des mesures d’hygiène à respecter
© Phil Sheppard / Handicap International
Réadaptation Santé Urgence

COVID-19 : Les kinés de Handicap International sensibilisent au sujet des mesures d’hygiène à respecter

Face à la propagation de l’épidémie de Covid-19 dans le monde, les équipes de Handicap International (H.I.) adaptent leurs activités et viennent en aide aux populations à risque. L’association informe notamment les populations locales au sujet des gestes d’hygiène à respecter. Pauline Falipou, experte en réadaptation d’urgence pour H.I., témoigne.

Yémen, toute une génération blessée à vie Mines et autres armes Réadaptation Urgence

Yémen, toute une génération blessée à vie

Depuis le début du conflit au Yémen, Handicap International a pris en charge plus de 3 000 victimes d’armes explosives, dont 850 victimes de mines et de restes explosifs de guerre. Presque tous présentent des handicaps résultant de leurs blessures et auront besoin d’un suivi spécifique à vie. L’association est profondément préoccupée par les obstacles multiples aux interventions humanitaires et à l’accès aux populations. Thomas Hugonnier, directeur des opérations pour l'organisation au Moyen-Orient, témoigne de la situation dans le pays.

Face au Covid-19, les équipes de HI restent actives
© Patrick Meinhardt / HI
Santé Urgence

Face au Covid-19, les équipes de HI restent actives

Alors que l’Europe constitue désormais l'épicentre de la pandémie de coronavirus, le virus continue de se propager à travers la planète, semant le désarroi le plus total. Le nombre de personnes atteintes augmente chaque jour. Face à cette situation inédite et dramatique, Handicap International prend des mesures exceptionnelles pour protéger ses équipes tout en préservant ses capacités opérationnelles.