Accès direct au contenu
 
 

HI identifie les besoins immédiats d'intervention

Urgence
Palestine

Dans la bande de Gaza, le nombre de victimes et de blessés civils augmente, avec près d'une centaine de morts et plus de 480 blessés. Handicap International identifie les besoins les plus urgents.

Les équipes de HI portent assistance à une personne blessée à Gaza 2018.

Les équipes de HI portent assistance à une personne blessée à Gaza 2018. | © Hardy Skills / HI – Archives

Les équipes de HI présentes sur place confirment que trois jours après l'escalade de violence dans la bande de Gaza, la situation reste critique alors que des bombardements constants peuvent être entendus tout au long de la journée. Laurent Palustran, responsable pays de HI explique : « Pour préparer une intervention efficace, nous avons commencé à évaluer les besoins les plus urgents des civils touchés, notamment les enfants et les personnes handicapées. »

La zone a subi des dommages sur plus de 2000 unités de logement et la destruction totale de plus de 500 maisons, faisant de l'évacuation et du relogement une priorité pour les plus vulnérables. Parmi les personnes touchées figurent des membres du personnel de HI qui ont été évacués d'urgence hier, vers une zone plus sûre à la suite d'explosions continues autour de leur résidence. En réponse, certaines écoles de l'UNRWA ont ouvert leurs portes pour héberger temporairement les personnes dans le besoin, mais la demande d'abris sûrs reste élevée.

D'autres préoccupations urgentes identifiées durant ces premiers jours sont l'accès à la nourriture et l'hygiène de base, alors que les dommages aux infrastructures s'aggravent et que le blocus se poursuit. HI et des organisations partenaires sont équipées pour distribuer des bons alimentaires et des kits d'hygiène comme première réponse, suivra ensuite bientôt la distribution d'aides à la mobilité comme des béquilles et des chaises roulantes.

Publié le : 17 mai 2021
Where your support helps

Contactez-nous

Relations presse

Aidez-nos
équipes

Pour aller plus loin

Haïti : Un mois après le séisme
© R.CREWS/ HI
Urgence

Haïti : Un mois après le séisme

Un mois après un tremblement de terre a dévasté le sud-ouest d'Haïti, les besoins humanitaires restent immenses. La catastrophe a fait plus de 2 000 morts et mis 650 000 personnes dans le besoin.

« Tout a changé avec ma blessure »
© P.Poulpiquet/Handicap International
Urgence

« Tout a changé avec ma blessure »

Hozeifa a été blessé en 2016, lors d’un bombardement à Idlib, en Syrie. Désormais paraplégique, il vit dans une tente avec le reste de sa famille au Liban. Handicap International aide Hozeifa à s’adapter à sa nouvelle situation avec des sessions de soutien psychologique et de kinésithérapie.

« J’avais l’impression de vivre un cauchemar »
© P.Poulpiquet/Handicap International
Urgence

« J’avais l’impression de vivre un cauchemar »

Mayada, 48 ans, vient de la banlieue de Damas, en Syrie. En 2014, lorsqu’une bombe est tombée sur sa maison, elle a perdu son mari et sa fille. Elle-même a été blessée et a dû être amputée. Au Liban, où elle est réfugiée depuis deux ans, Mayada a été appareillée d’une prothèse par Handicap International.