Go to main content

L’ambassade des Etats-Unis reçoit Handicap International

Mines et autres armes
Belgique
Une petite délégation de Handicap International a été reçue à l’ambassade des Etats-Unis pour une rencontre avec le Premier secrétaire de l’ambassade. Cet entretien s’est déroulé le 1er mars, soit exactement onze ans après l’entrée en vigueur du Traité d’interdiction des mines antipersonnel. Un moment symbolique donc. Durant l’entrevue, les représentants de Handicap international ont demandé aux Etats-Unis de rejoindre le Traité. Nous avons aussi exprimé notre souhait d’être reçu plus tard par l’ambassadeur lui-même.
L’ambassade des Etats-Unis reçoit Handicap International
Une petite délégation de Handicap International a été reçue à l’ambassade des Etats-Unis pour une rencontre avec le Premier secrétaire de l’ambassade. Cet entretien s’est déroulé le 1er mars, soit exactement onze ans après l’entrée en vigueur du Traité d’interdiction des mines antipersonnel. Un moment symbolique donc. Durant l’entrevue, les représentants de Handicap international ont demandé aux Etats-Unis de rejoindre le Traité. Nous avons aussi exprimé notre souhait d’être reçu plus tard par l’ambassadeur lui-même.

Luc Ameloot a ensuite transmis au représentant de l’ambassade 404 lettres dans lesquelles des élèves belges appellent à interdire les mines et les armes à sous-munitions. Il s’agit des premiers résultats d’une de nos actions de sensibilisation.

Plusieurs écoles soutiennent cette initiative. Nous souhaitons remercier chaleureusement les élèves qui nous ont envoyé ces lettres.

Pour aller plus loin

© Van Durme Brothers

Catherine Stubbe : « C’est formidable de reconnaître les talents de quelqu’un »
© R. Colfs - Handicp International

Catherine Stubbe : « C’est formidable de reconnaître les talents de quelqu’un »

En août, Handicap International Belgique a accueilli sa nouvelle responsable RH, Catherine Stubbe. Après avoir travaillé pour la Croix-Rouge en Belgique et au Congo pendant dix ans, Catherine a dirigé nos programmes au Congo de 2012 à 2016, puis en Haïti au cours des trois dernières années.

Une nouvelle victime de mine toutes les heures
© Jaweed Tanveer / HI
Mines et autres armes

Une nouvelle victime de mine toutes les heures

Le rapport 2019 de l'Observatoire des mines a enregistré 6 897 victimes de mines en 2018, soit presque une nouvelle victime toutes les heures !