Goto main content

Les activités de récolte de fonds dans les espaces publics reprennent prudemment

Belgique

A partir du mardi 2 juin, les organisations non-gouvernementales vont pouvoir reprendre certaines actions de récolte de fonds. A cause des règles de confinement suité à la crise du coronavirus, la recherche de nouveaux donateurs en rue et à domicile était évidemment suspendue.

De fondsenwervingsteams kijken ernaar uit om opnieuw aan de slag te gaan.

L'Association pour une Ethique dans les Récoltes de Fonds (AERF) a déterminé, de commun accord avec plus de 20 organisations dont Handicap International, des directives claires pour reprendre ces activités. La sécurité, tant des équipes de collecte que celle des citoyens, est bien entendu au coeur des préoccupations.

Ne cherchez pas encore les équipes de Handicap International le 2 juin. Nos sympathiques recruteurs feront leur rentrée dans les rues à une date ultérieure. Vous trouverez plus d'info sur le site de l'AERF : http://www.vef-aerf.be/?Les-associations-peuvent-a-nouveau-recruter-des-donateurs-dans-l-espace-public&lang=fr

Publié le : 26 mai 2020

Pour aller plus loin

Fausses collectes en rue : soyez prudents !

Fausses collectes en rue : soyez prudents !

Régulièrement, des sympathisants nous signalent des arnaques à la solidarité. Les fraudeurs agissent généralement sur la voie publique ou sur des parkings de supermarchés.

Environnement et santé, de nouveaux enjeux pour l'aide humanitaire
© Forum for Human Rights and Disability
Droits Prévention Santé

Environnement et santé, de nouveaux enjeux pour l'aide humanitaire

Après la COP26 à Glasgow, le réseau belge Be-Cause Health, dont Handicap International fait partie, a organisé une conférence internationale sur l’étroite relation entre environnement et santé les 23 et 24 novembre derniers. Davide Ziveri, spécialiste de la thématique "Environnement & santé", revient sur cette conférence.

L’athlète paralympique belge Léa Bayekula devient ambassadrice de Handicap International
© Alexandra Bertels - Handicap international
Réadaptation

L’athlète paralympique belge Léa Bayekula devient ambassadrice de Handicap International

Léa Bayekula est une jeune parathlète Bruxelloise de 26 ans. Elle évolue au Royal White Star Athletic. Ce club d’athlétisme, basé à Woluwé-Saint-Lambert, croit en elle et la pousse à réaliser son rêve : participer aux Jeux Paralympiques de Tokyo en 2021.