Accès direct au contenu

Makuu Kwabo Miracle (13 ans)

République démocratique du Congo
Pour que les personnes handicapées bénéficient des mêmes droits que les autres, Makuu veut plus tard rédiger des lois. Et elle le fera, très élégamment même, avec ses pieds.

Pour que les personnes handicapées bénéficient des mêmes droits que les autres, Makuu veut plus tard rédiger des lois. Et elle le fera, très élégamment même, avec ses pieds.

Makuu, treize ans, vient du village de Ngoyi, dans le secteur de Masisi. Il y a six mois, tous les habitants ont fui ce village pour échapper aux tirs. Cela fait déjà six mois que la jeune fille habite dans un camp de personnes déplacées, où elle est accompagnée par des équipes de Handicap International. Elle vit là avec son père et son frère aîné. Sa mère est décédée il y a trois ans suite à une maladie.

Makuu est née sans bras. Malgré cela, elle se débrouille seule au quotidien. A l'âge de six ans, elle a appris toute seule à écrire. Elle trace les mots sur le papier avec les pieds. Elle n'a besoin d'aide que pour se laver.

Makuu est actuellement en deuxième année secondaire. Elle se trouve dans une classe avec des élèves non handicapés et n'a aucun problème pour suivre. “Au village, ils se sont habitués à me voir. Mais quand je vais ailleurs, je suis souvent l'objet de moqueries”, dit Makuu. Elle est bien décidée à faire quelque chose pour y remédier. “Plus tard, je veux travailler dans un bureau devant un ordinateur et écrire. Je veux écrire des lois, pour que toutes les personnes handicapées bénéficient des mêmes droits que les autres. “
 

Pour aller plus loin

Inclusion et travaux de génie civil, c’est possible
HI
Insertion

Inclusion et travaux de génie civil, c’est possible

La Vie est un congolais de 18 ans atteint de nanisme. Il a récemment rejoins notre équipe d'intervention EMIR et contribue aux travaux d'infrastructure sur l'axe de circulation de Mpeti-Pinga.

Un pont aérien humanitaire relie la Belgique et le Congo
© Lukasz Kobus
Santé Urgence

Un pont aérien humanitaire relie la Belgique et le Congo

Trois vols humanitaires sont partis le week-end dernier de Belgique et de France à destination de la République démocratique du Congo avec à bord plus de 40 tonnes de matériel et 172 agents humanitaires prêts à s'angager dans la lutte contre le COVID-19. Ce pont aérien humanitaire est un bel exemple de coopération entre plusieurs organisations humanitaires - dont Handicap International - et l'Union Européenne.

« Avec Olivier, le psychologue de HI, je me sens ‘à l’aise’ »
© Patrick Meinhardt/HI
Réadaptation Santé Urgence

« Avec Olivier, le psychologue de HI, je me sens ‘à l’aise’ »

Héritier, 23 ans, était capitaine d’une équipe de pêcheurs au Sud Kivu (République démocratique du Congo). Attaqué chez lui en pleine nuit, blessé au bras, il suit aujourd’hui des séances avec Noela, kiné de HI, qui l’aide à retrouver l’usage de son bras et de sa main. Il voit aussi Olivier, un psychologue avec qui  il se sent « à l’aise ».