Laos : le métal maudit - Tim Dirven

Le Laos est l’un des pays les plus sévèrement contaminés par les engins de guerre non explosé (UXOs), depuis les bombardements massifs menés par l’armée américaine durant la guerre du Vietnam. De 1965 à 1973, on estime qu’au moins 260 millions de sous-munitions ont été dispersées sur le territoire par 181.000 avions. Il est difficile de savoir le nombre exact de sous-munitions qui n’ont pas explosés à l’impact. Les chiffres varient de 13 à 78 millions. Une enquête menée par Handicap International en 1996 pour évaluer l’impact des UXOs au Laos avance le chiffre de 87.000 km² de terrain contaminé, soit 37% du territoire. Sur les 18 provinces que comptent le pays, 15 sont touchées. On trouve très peu de mines antipersonnel au Laos, surtout des sous-munitions comme des BLU-26 (70.2%). Le nombre exact de victimes des armes à sous-munitions au Laos n’est pas connu, vu l’absence de collecte de données centralisée. On avance le chiffre total de 4837 victimes confirmées entre 1965 et 2007, mais l’on sait que ce chiffre est sous-estimé. Tim Dirven était sur place et a réalisé ce reportage photographique.