Accès direct au contenu

Se préparer aux catastrophes naturelles, c'est indispensable

Prévention Urgence
Une bonne préparation peut sauver des vies en cas de catastrophe naturelle. Pour Handicap International, qui mène à travers le monde des projets de réduction des risques de catastrophes naturelles, il est essentiel d'impliquer les populations locales,par exemple en les intégrant dans la préparation des plans d'évacuation ou en réalisant des exercices de simulation de catastrophe. 
MEen tiental mensen staat rondom een kaart die getekend is op de vloer

Une bonne préparation peut sauver des vies en cas de catastrophe naturelle.Pour Handicap International, qui mène à travers le monde des projets de réduction des risques de catastrophes naturelles, il est essentiel d'impliquer les populations locales,par exemple en les intégrant dans la préparation des plans d'évacuation ou en réalisant des exercices de simulation de catastrophe. 

Les catastrophes naturelles se multiplient, comme le montre l’ouragan Matthew qui vient de frapper Haïti et Cuba le 4 octobre. Et même s'il est impossible d'éviter ces catastrophes, nous pouvons nous y préparer. Et ainsi sauver des vies.

Handicap International mène à travers le monde 15 projets de réduction des risques de catastrophes naturelles, avec pour objectif de limiter leur coût humain et leurs conséquences à long terme.

Une évacuation rapide lors du passage de l'ouragan Matthew

Comment aider les villages à faire face aux inondations, aux sécheresses ? Comment mettre en place des plans de contingence et répartir les responsabilités de chacun ? Comment former des équipes de réponse aux urgences, mettre en place un système de veille et d’alerte ? Comment également inclure les personnes les plus vulnérables, notamment les personnes handicapées ?

Les projets menés par Handicap Internatioanl doivent répondre à ces questions. Au Sri Lanka, l’association accompagne les habitants de villages côtiers dans la mise en place de plans d’évacuation. Au Pakistan, dans le Sindh, région particulièrement pauvre et exposée aux catastrophes, elle travaille à la protection des personnes mais également de leurs biens : bétail, terres agricoles, outil de travail pour l’activité artisanale, etc... 

En Haïti et à Cuba, Handicap International accompagne les autorités dans la définition de politiques nationales adaptées. Elle aide également plusieurs villages et quartiers à se préparer aux catastrophes naturelles, en mettant en place un système d’alerte précoce, en élaborant des plans d’évacuation et en réalisant des exercices… Véronique Walbaum, référente de Handicap International pour la réduction des risques, constate que dans ces zones l’évacuation des populations avant le cyclone du 4 octobre a été rapide et bien menée. Reconnaître une alerte, savoir ce que chacun doit faire, etc. a permis de sauver des vies.

Pour aller plus loin

COVID-19 au Rwanda : une aide alimentaire pour les enfants handicapés
© HI
Prévention Réadaptation Santé

COVID-19 au Rwanda : une aide alimentaire pour les enfants handicapés

"Grâce à l'aide alimentaire, ma petite fille ne risque pas de souffrir de malnutrition en plus de son handicap..." Ce sont les mots de Kapitolina, quelques semaines après avoir reçu l'aide alimentaire de Handicap International pour la première fois. L'aide alimentaire fait partie des mesures de soutien aux parents d'enfants handicapés. Ce soutien est fourni depuis 2018 et se poursuit pendant la période de confinament pour atténuer les effets négatifs du Covid-19 sur les familles.


 

COVID-19 : au Pakistan, Saima et sa famille luttent pour survivre
© HI
Santé Urgence

COVID-19 : au Pakistan, Saima et sa famille luttent pour survivre

En fauteuil roulant depuis son enfance, Saima vit avec sa famille dans un bidonville de Karachi, au Pakistan. A cause de la pandémie et du confinement, leur quotidien est devenu insoutenable.

COVID-19 - Notre message au Soudan du Sud : "Ne laissez personne derrière ! "
© Dieter Telemans / HI
Prévention Santé Urgence

COVID-19 - Notre message au Soudan du Sud : "Ne laissez personne derrière ! "

Dans la région de Juba, au Soudan du sud, l'équipe de Handicap International a identifié plus de 5 200 personnes handicapées ou très fragiles qui ont besoin d'aide alors que le COVID-19 fait son apparition. La plupart sont des personnes déplacées qui doivent faire face à de nombreux obstacles pour rester à l'abri du virus.