Goto main content

Syrie: 1 an après le séisme

Quels résultats Handicap International a-t-elle pu obtenir avec les fonds collectés ?

Sondus avait 8 ans lors du tremblement de terre du 6 février 2023. Elle a été gravement blessée et a dû se faire amputer les orteils. La petite fille, très traumatisée par cet événement et par la perte de sa mère et de sa soeur, est restée muette pendant de nombreux jours et ne voulait pas communiquer avec des gens qu'elle ne connaissait pas.

Sondus avait 8 ans lors du tremblement de terre du 6 février 2023. Elle a été gravement blessée et a dû se faire amputer les orteils. La petite fille, très traumatisée par cet événement et par la perte de sa mère et de sa soeur, est restée muette pendant de nombreux jours et ne voulait pas communiquer avec des gens qu'elle ne connaissait pas.

Il y a un an, la région frontalière entre la Turquie et la Syrie a été frappée par une série de puissants séismes. Handicap International, déjà implantée dans le nord-ouest de la Syrie, a pu réagir rapidement en lançant des actions d'urgence essentielles. Le Consortium 12-12 a réussi à collecter en Belgique la somme impressionnante de 16 537 034 euros. Avec les fonds alloués à Handicap International, nos équipes sur le terrain ont pu concrétiser de nombreuses réalisations en l'espace de 12 mois.

Israa se relève

La petite Israa, âgée de 6 ans, et sa mère ont été secourues et sorties des décombres. Malheureusement, le père et le frère d’Israa n’ont pas survécu à la catastrophe. En plus de la douleur physique, le traumatisme de la perte familiale a plongé Israa dans le silence, déclenchant des accès de colère fréquents et des pleurs incessants.

Une équipe de psychologues de Handicap International prend rapidement Israa en charge. Ils utilisent des marionnettes pour faciliter la communication et établir un lien avec l’enfant. Pas à pas, elle est encouragée à retrouver sa capacité à s'exprimer.

Israa retrouve progressivement sa santé physique et mentale. Elle continue de recevoir des soins de réadaptation de nos kinésithérapeutes, mais elle a déjà pu quitter l'hôpital et a repris le chemin de l’école.

 

Soutien des hôpitaux

Handicap International apporte son soutien à 14 hôpitaux et autres centres de santé dans les gouvernorats touchés d'Alep et d'Idlib. Des équipes mobiles complètent cette action en fournissant des soins de réadaptation et un soutien psychologique aux victimes, que ce soit à domicile ou dans des centres d'accueil.

De plus, 16 332 personnes aidantes ont reçu la formation nécessaire pour accompagner les patients dans la réalisation d'exercices de kinésithérapie à domicile.

Les résultats/actions réalisés :

  • 31.115 victimes ont reçu des soins de réadaptation
  • 115 professionnels ont reçu une formation en matière de réadaptation

  • 27.111 séances psychologiques ont été organisées

  • 70.407 participants ont pris part à une séance de sensibilisation sur les séismes

  • 24.370 dispositifs médicaux ont été distribués

  • 970 personnes handicapées ont reçu une assistance renforcée

 

Et maintenant?

Un an après, notre action humanitaire ne se limite pas là. Nous mettons particulièrement l'accent sur la fourniture de soins de réadaptation à long terme pour les personnes en situation de handicap et les blessés, associés à un soutien psychosocial.

Par ailleurs, nous poursuivons notre action en faveur d'une assistance d'urgence inclusive qui prend en compte les besoins des personnes handicapées. Nous continuons également à sensibiliser aux dangers des engins explosifs non détonés.

 

Publié le : 31 janvier 2024

Pour aller plus loin

 Le recul dangereux de la Lituanie : abandonner l'interdiction des armes à sous-munitions Mines et autres armes

Le recul dangereux de la Lituanie : abandonner l'interdiction des armes à sous-munitions

La Lituanie prévoit de se retirer de la Convention sur les armes à sous-munitions.

Rapport final Ukraine 12-12 Urgence

Rapport final Ukraine 12-12

Quelle aide les ONG du consortium 12-12 ont-elles fourni après 2 ans de guerre?

Ukraine : Les ONG appellent à protéger les civils contre les bombardements et les tirs d'artillerie dans les zones peuplées Mines et autres armes Urgence

Ukraine : Les ONG appellent à protéger les civils contre les bombardements et les tirs d'artillerie dans les zones peuplées

Depuis le début de l'année, au moins 860 civils ont été tués et 2 580 blessés en Ukraine dans au moins plus de 950 incidents impliquant l'utilisation d'armes explosives à effet étendu dans des zones peuplées.