Accès direct au contenu

Une balle logée près du coeur

Mr. Fakhir Madhi a 58 ans. Ce médecin, père de sept enfants. habite à Al-Amarah près de Missan. En 2011, alors qu’il assiste à un match de football remporté par l’équipe nationale irakienne, il est victime d’une balle perdue d’un des tirs de célébration de la victoire.
Un homme montre les cicatrices de ses blessures par balle

Mr. Fakhir Madhi a 58 ans. Ce médecin, père de sept enfants. habite à Al-Amarah près de Missan. En 2011, alors qu’il assiste à un match de football remporté par l’équipe nationale irakienne, il est victime d’une balle perdue d’un des tirs de célébration de la victoire.

La balle reçue par Fakhir n’a pas pu être retirée car elle est logée trop près du cœur. Sa souffrance au quotidien est immense et elle l’a empêché de continuer à exercer son métier qu’il adorait. Les médecins qui le suivent lui ont expliqué que sa vie était en permanence en danger, car un faux mouvement pourrait déplacer la balle dans son cœur.

Pratique très courante en Irak, les tirs en l’air lors de manifestations de joie ou de protestation sont malheureusement responsables d’un grand nombre d’accidents.

Pour aller plus loin

Laos : deux victimes de sous-munitions témoignent
© N. Lozano Juez / HI
Mines et autres armes

Laos : deux victimes de sous-munitions témoignent

Ils vivent dans le même village. Ils ont tous les deux été touchés par l'explosion d'une sous-munition. Kua Tcho Tor d'abord et, 30 ans plus tard, Chue Por Vang.

Handicap International condamne la décision de l’administration Trump de relancer l’utilisation des mines
© ICBL

Handicap International condamne la décision de l’administration Trump de relancer l’utilisation des mines

Handicap International condamne la décision de l'administration Trump de réutiliser les mines antipersonnel

Avec 2 chaussettes, vous êtes plus fort
© Handicap International / Done By Friday
Réadaptation

Avec 2 chaussettes, vous êtes plus fort

En décembre, Handicap International lançait sa campagne #ItTakesTwo pour mettre en avant l'importance de la réadaptation physique. Vous pouvez nous aider à faire passer le message !