Go to main content

Une balle logée près du coeur

Mr. Fakhir Madhi a 58 ans. Ce médecin, père de sept enfants. habite à Al-Amarah près de Missan. En 2011, alors qu’il assiste à un match de football remporté par l’équipe nationale irakienne, il est victime d’une balle perdue d’un des tirs de célébration de la victoire.
Un homme montre les cicatrices de ses blessures par balle

Mr. Fakhir Madhi a 58 ans. Ce médecin, père de sept enfants. habite à Al-Amarah près de Missan. En 2011, alors qu’il assiste à un match de football remporté par l’équipe nationale irakienne, il est victime d’une balle perdue d’un des tirs de célébration de la victoire.

La balle reçue par Fakhir n’a pas pu être retirée car elle est logée trop près du cœur. Sa souffrance au quotidien est immense et elle l’a empêché de continuer à exercer son métier qu’il adorait. Les médecins qui le suivent lui ont expliqué que sa vie était en permanence en danger, car un faux mouvement pourrait déplacer la balle dans son cœur.

Pratique très courante en Irak, les tirs en l’air lors de manifestations de joie ou de protestation sont malheureusement responsables d’un grand nombre d’accidents.

Pour aller plus loin

Dossier : réadaptation physique, luxe ou nécessité ?
X. Olleros - HI
Réadaptation

Dossier : réadaptation physique, luxe ou nécessité ?

A première vue, la réadaptation ne semble pas une cause attirante. Elle ne remplit pas d’estomacs affamés, elle ne vaccine aucune population et n'arrête pas les bombes. D’où la question : à quel point des soins de réadaptation physique de qualité et abordables sont-ils nécessaires ?

Catherine Stubbe : « C’est formidable de reconnaître les talents de quelqu’un »
© R. Colfs - Handicp International

Catherine Stubbe : « C’est formidable de reconnaître les talents de quelqu’un »

En août, Handicap International Belgique a accueilli sa nouvelle responsable RH, Catherine Stubbe. Après avoir travaillé pour la Croix-Rouge en Belgique et au Congo pendant dix ans, Catherine a dirigé nos programmes au Congo de 2012 à 2016, puis en Haïti au cours des trois dernières années.

Une nouvelle victime de mine toutes les heures
© Jaweed Tanveer / HI
Mines et autres armes

Une nouvelle victime de mine toutes les heures

Le rapport 2019 de l'Observatoire des mines a enregistré 6 897 victimes de mines en 2018, soit presque une nouvelle victime toutes les heures !