Goto main content

Une plus grande déduction fiscale en 2020

Belgique

La réduction d’impôt pour les dons effectués en 2020 à des institutions agréées passe de 45 à 60%.

Cet incitant fiscal permettra aux équipes de Handicap International de continuer à aider des enfants handicapés comme la petite Kisubizo

Cet incitant fiscal permettra aux équipes de Handicap International de continuer à aider des enfants handicapés comme la petite Kisubizo | © Patrick Meinhardt / HI

Le superkern du gouvernement fédéral a décidé le 12 juin dernier que la réduction d'impôt sur les dons faits aux institutions agréées passera de 45% à 60% en 2020 (selon les conditions décrites dans l'article 145/33 du Code des impôts sur les revenus 1992). Le plafond de la réduction d’impôt au titre de libéralités est porté de 10 à 20% du revenu net imposable.

Un don de 100 euros, par exemple, ne coûtera en réalité que 40 euros au donateur ; 60 euros seront remboursés via les impôts.

Cette décision du 12 juin du Kern élargi fait partie des mesures de soutien faisant partie du troisième volet du Plan fédéral de Protection sociale et économique. Elle « vise particulièrement le secteur associatif et permettra d’aider les ONG et les organisations à but non lucratif dont les activités d’intérêt général ont été durement touchées par la crise ».

Publié le : 19 juin 2020

Pour aller plus loin

Environnement et santé, de nouveaux enjeux pour l'aide humanitaire
© Forum for Human Rights and Disability
Droits Prévention Santé

Environnement et santé, de nouveaux enjeux pour l'aide humanitaire

Après la COP26 à Glasgow, le réseau belge Be-Cause Health, dont Handicap International fait partie, a organisé une conférence internationale sur l’étroite relation entre environnement et santé les 23 et 24 novembre derniers. Davide Ziveri, spécialiste de la thématique "Environnement & santé", revient sur cette conférence.

L’athlète paralympique belge Léa Bayekula devient ambassadrice de Handicap International
© Alexandra Bertels - Handicap international
Réadaptation

L’athlète paralympique belge Léa Bayekula devient ambassadrice de Handicap International

Léa Bayekula est une jeune parathlète Bruxelloise de 26 ans. Elle évolue au Royal White Star Athletic. Ce club d’athlétisme, basé à Woluwé-Saint-Lambert, croit en elle et la pousse à réaliser son rêve : participer aux Jeux Paralympiques de Tokyo en 2021.

L’athlète paralympique belge Léa Bayekula soutient la campagne #WeMoveTogether
© HI
Réadaptation

L’athlète paralympique belge Léa Bayekula soutient la campagne #WeMoveTogether

Léa Bayekula est une jeune parathlète Bruxelloise de 26 ans. Elle évolue au Royal White Star Athletic. Ce club d’athlétisme, basé à Woluwé-Saint-Lambert, croit en elle et la pousse à réaliser son rêve : participer aux Jeux Paralympiques de Tokyo en 2021.