Goto main content

Votre plume à l'assaut des bombes : résultats du concours

Mines et autres armes
Belgique
Ca y est , les gagnants du concours "Votre plume à l'assaut des bombes" organisé par Handicap International et le magazine Femmes d'Aujourd'hui sont connus. Pierre, Anne, Adrien, Géraldine et Nathalie ont reçu leur prix à l'occasion de la Journée internationale contre les mines du 4 avril.
Une démineuse du Laos marche, son détecteur à l'épaule

Ca y est , les gagnants du concours "Votre plume à l'assaut des bombes" organisé par Handicap International et le magazine Femmes d'Aujourd'hui sont connus. Pierre, Anne, Adrien, Géraldine et Nathalie ont reçu leur prix à l'occasion de la Journée internationale contre les mines du 4 avril.

Handicap International et Femmes d'Aujourd'hui se sont associés pour un concours d'écriture sur le thèmes des mines antipersonnel et leurs conséquences. Un moyen original de porter cette question à l'attention du public et de le faire réfléchir aux conséquences de ces armes. Car, malgré les traités d'interdiction, les mines antipersonnel et autres engins de guerre non explosés font toujours des victimes aujourd'hui. On compte neuf victimes chaque jour, dont 46% sont des enfants !

Ce sujet grave et difficile a suscité l'enthousiasme de nombreux écrivains amateurs et les membres du jury [1] ont eu fort à faire pour désigner les gagnants du concours. C'est Pierre Guilbert qui a reçu le premier prix - un voyage de dix jours au Laos pour visiter les projets de déminage de Handicap International - avec sa nouvelle "Un lacet sur deux".  Il explique : "Je suis bouleversé par l'horreur de la vente des armes. Qu'est-ce qui peut bien motiver des équipes à fabriquer des mines antipersonnel? Produire des engins dont l'objectif est de démolir des vies d'enfants, de personnes qui ne sont pas les protagonistes d'un conflit, que ça puisse constituer le projet d'une entreprise, je trouve ça fou. C'est à mes yeux le comble du cynisme. Il n'y a rien qui puisse justifier ce business-là."

Encore bravo à tous ceux qui ont pris la plume !

Les nouvelles sélectionnées

[1] Membres du jury: Catherine Burnet et Myriam Berghe pour Femmes d'Aujourd'hui, Damien Kremer et Aurore Van Vooren pour Handicap International.

Publié le : 14 septembre 2021

Pour aller plus loin

H.I. poursuit ses activités auprès de la population afghane
© Jaweed Tanveer / HI
Mines et autres armes Réadaptation

H.I. poursuit ses activités auprès de la population afghane

La plupart des activités de Handicap International en Afghanistan auprès des plus vulnérables ont repris après une interruption de quelques jours. Les besoins humanitaires sont immenses dans ce pays dévasté par des décennies de conflits, l’un des plus contaminés au monde par les restes explosifs de guerre et les mines antipersonnel.

De plus en plus de personnes sont forcées de fuir
© K.Holt / HI
Insertion Mines et autres armes

De plus en plus de personnes sont forcées de fuir

Plus de 80 millions de personnes dans le monde sont déplacées de force, selon l'agence des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR – déc. 2020).

 
L’athlète paralympique belge Léa Bayekula devient ambassadrice de Handicap International
© Alexandra Bertels - Handicap international
Réadaptation

L’athlète paralympique belge Léa Bayekula devient ambassadrice de Handicap International

Léa Bayekula est une jeune parathlète Bruxelloise de 26 ans. Elle évolue au Royal White Star Athletic. Ce club d’athlétisme, basé à Woluwé-Saint-Lambert, croit en elle et la pousse à réaliser son rêve : participer aux Jeux Paralympiques de Tokyo en 2021.