Accès direct au contenu

Votre plume à l'assaut des bombes : résultats du concours

Mines et autres armes
Belgique
Ca y est , les gagnants du concours "Votre plume à l'assaut des bombes" organisé par Handicap International et le magazine Femmes d'Aujourd'hui sont connus. Pierre, Anne, Adrien, Géraldine et Nathalie ont reçu leur prix à l'occasion de la Journée internationale contre les mines du 4 avril.
Une démineuse du Laos marche, son détecteur à l'épaule

Ca y est , les gagnants du concours "Votre plume à l'assaut des bombes" organisé par Handicap International et le magazine Femmes d'Aujourd'hui sont connus. Pierre, Anne, Adrien, Géraldine et Nathalie ont reçu leur prix à l'occasion de la Journée internationale contre les mines du 4 avril.

Handicap International et Femmes d'Aujourd'hui se sont associés pour un concours d'écriture sur le thèmes des mines antipersonnel et leurs conséquences. Un moyen original de porter cette question à l'attention du public et de le faire réfléchir aux conséquences de ces armes. Car, malgré les traités d'interdiction, les mines antipersonnel et autres engins de guerre non explosés font toujours des victimes aujourd'hui. On compte neuf victimes chaque jour, dont 46% sont des enfants !

Ce sujet grave et difficile a suscité l'enthousiasme de nombreux écrivains amateurs et les membres du jury [1] ont eu fort à faire pour désigner les gagnants du concours. C'est Pierre Guilbert qui a reçu le premier prix - un voyage de dix jours au Laos pour visiter les projets de déminage de Handicap International - avec sa nouvelle "Un lacet sur deux".  Il explique : "Je suis bouleversé par l'horreur de la vente des armes. Qu'est-ce qui peut bien motiver des équipes à fabriquer des mines antipersonnel? Produire des engins dont l'objectif est de démolir des vies d'enfants, de personnes qui ne sont pas les protagonistes d'un conflit, que ça puisse constituer le projet d'une entreprise, je trouve ça fou. C'est à mes yeux le comble du cynisme. Il n'y a rien qui puisse justifier ce business-là."

Encore bravo à tous ceux qui ont pris la plume !

Les nouvelles sélectionnées

[1] Membres du jury: Catherine Burnet et Myriam Berghe pour Femmes d'Aujourd'hui, Damien Kremer et Aurore Van Vooren pour Handicap International.

Pour aller plus loin

Yémen, toute une génération blessée à vie Mines et autres armes Réadaptation Urgence

Yémen, toute une génération blessée à vie

Depuis le début du conflit au Yémen, Handicap International a pris en charge plus de 3 000 victimes d’armes explosives, dont 850 victimes de mines et de restes explosifs de guerre. Presque tous présentent des handicaps résultant de leurs blessures et auront besoin d’un suivi spécifique à vie. L’association est profondément préoccupée par les obstacles multiples aux interventions humanitaires et à l’accès aux populations. Thomas Hugonnier, directeur des opérations pour l'organisation au Moyen-Orient, témoigne de la situation dans le pays.

Interview : de l'Asie à HELASIA
© HI
Droits

Interview : de l'Asie à HELASIA

Fin février, Griet a déménagé à Addis Abbeba en Ethiopie, où elle va relever un nouveau défi pour Handicap International. Avant de partir, elle a répondu à quelques questions sur ses expériences en Asie et ce qu'il attend avec le projet HELASIA.

Laos : deux victimes de sous-munitions témoignent
© N. Lozano Juez / HI
Mines et autres armes

Laos : deux victimes de sous-munitions témoignent

Ils vivent dans le même village. Ils ont tous les deux été touchés par l'explosion d'une sous-munition. Kua Tcho Tor d'abord et, 30 ans plus tard, Chue Por Vang.