Agir en situation de crise

Le mandat de Handicap International indique très clairement l’obligation d’intervenir pour assister les personnes handicapées lors de crises humanitaires suite à des conflits armés ou des catastrophes naturelles. Nous savons que les personnes handicapées sont particulièrement vulnérables, leurs besoins souvent mal connus des acteurs humanitaires intervenant dans la première urgence.

Dans les camps de réfugiés par exemple, il faut prendre en compte les besoins des personnes handicapées dans des situations très pratiques : l’accès à la distribution de nourriture, aux douches et aux toilettes, …

Handicap International intervient aussi lors de catastrophes naturelles comme les tremblements de terre en Haïti en 2010 ou au Népal en 2015. Il faut donner un traitement de kiné, fournir une prothèse. Il faut aussi penser, après l'aide de première urgence, à la reconstruction. Cela signifie, selon notre optique, à bâtir des logements et un environnement plus accessibles, permettre aux personnes en situation de handicap de reprendre une vie active, sortir de la dépendance.

Handicap International est membre du Consortium 1212 pour les actions d'urgences.