Goto main content

Journée mondiale du souvenir

Prévention
Belgique
Traditionellement, le troisième dimanche de novembre est dédiée à la Journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route.

Traditionellement, le troisième dimanche de novembre est dédiée à la Journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route. Les associations Rondpunt, OVK-SAVE, Over-Hoop, Handicap International, ainsi que la Région Bruxelles-Capitale vous invitent à vous rassembler avec elles pour commémorer toutes les victimes de la route de 2017 le 18 novembre prochain, à 11h.

Littéralement. A 11 heures précises, nous arrêterons pendant 218 secondes la circulation au carrefour de la chaussée de Haecht et de l'avenue Louis Bertrand, avec le concours de la Secrétaire d'Etat  à l'intersection de la Haachtsesteenweg et de la Louis Bertrandlaan pendant 218 secondes avec Bianca Debaets, secrétaire d'État en charge de la sécurité routière. 218 secondes parce que l'année dernière, 218 personnes ont perdu la vie et ont été grièvement blessées à Bruxelles.

Voulez-vous vous joindre à nous pour offrir une pensée à toutes les victimes d'accidents de la circulation ? Nous vous attendons le 18 novembre à Schaerbeek. En plus de ce moment de commémoration, vous aurez aussi l'occasion de rencontrer d'autres personnes, victimes d'accident ou proches de victimes.

Le collectif citoyen 1030/0 organisera également une promenade jusqu'au carrefour de la gare de Bruxelles-Nord, le long de plusieurs points critiques de cet axe.

Le programme complet sera disponible d'ici quelques jours en français.

Pour aller plus loin

Fausses collectes en rue : soyez prudents !

Fausses collectes en rue : soyez prudents !

Régulièrement, des sympathisants nous signalent des arnaques à la solidarité. Les fraudeurs agissent généralement sur la voie publique ou sur des parkings de supermarchés.

Changement climatique et handicap
© R. Duly / HI
Prévention

Changement climatique et handicap

Les conséquences négatives du changement climatique et environnemental ont un impact plus grand sur les populations vulnérables et les personnes handicapées

Giovanna Osorio Romero : « Il faut briser les stéréotypes »
© Victor Cano / HI
Droits Insertion Prévention

Giovanna Osorio Romero : « Il faut briser les stéréotypes »

Depuis plus de trente ans, Giovanna Osorio R. se bat au quotidien pour rendre la société plus inclusive et changer le regard porté sur les personnes handicapées.