Goto main content
Stop Bombing Civilians Stop Bombing Civilians Stop Bombing Civilians Stop Bombing Civilians

Les civils sont les premières victimes

29 500

personnes ont été tuées ou blessées
par des armes explosives dans le monde en 2019

90 %

des victimes d'armes explosives
sont des civils

49 %

des structures de santé ne sont plus fonctionnelles
 au Yémen

Non aux bombardements des civils

Le gouvernement doit s’engager contre les bombardements en zones peuplées

Malgré la crise du coronavirus qui occupe tous les esprits, notre pays doit prendre un engagement fort afin de mieux protéger les civils des bombardements dans les zones habitées. Pour en savoir plus.

En savoir plus sur la campagne

Mentions éthiques et légales
Merci de rester courtois : notre réseau se désolidarise de tout propos à caractère haineux, diffamatoire ou injurieux susceptibles d'être tenus par les participants à cette action. Merci de votre sobriété : un seul envoi de mail suffit.

Hala Hala Hala Hala

Quand je l'ai rencontrée, Hala était triste. Elle pleurait presque toujours. Elle avait peur des gens et même des autres enfants. Nous l'avons accompagnée, puis peu à peu incluse dans les activités pour les enfants. Elle a commencé à discuter avec eux, à échanger des jouets. Il a fallu de longs mois pour cela... Puis nous avons fabriqué sa prothèse. Maintenant, nous lui apprenons à l’apprivoiser sa prothèse, car au début Hala avait en avait peur. Elle refusait catégoriquement de marcher avec. Mais nous avons trouvé une astuce pour l’amener à marcher.

Kinésithérapeute de Hala, Yemen

Firas et sa fille Shahed Firas et sa fille Shahed Firas et sa fille Shahed Firas et sa fille Shahed

Depuis plusieurs mois, nous vivions dans la cave de notre maison à Mossoul. Mais ce jour-là, les bombardements sont devenus si intenses que nous avons décidé de fuir, au péril de notre vie. A un moment, les bombardements ont redoublé d’intensité. Nous nous sommes cachés derrières des voitures. L’une d’elles était piégée... J’ai perdu ma femme, mon fils et Shahed a été grièvement blessée.

Firas, Iraque

Arreter les bombardements en zones peuplees, c'est pour bientôt?

Handicap International alerte le grand public et les dirigeants du monde entier sur les ravages causés par l’utilisation des armes explosives en zone peuplée. On estime aujourd’hui que 90% des victimes sont des civils. On est loin des frappes chirurgicales et des dommages collatéraux !

Ensemble, nous pouvons agir

Nous avons le pouvoir d'agir et de faire pression sur les Etats, mais nous avons besoin de vous ! En 1997 et 2008, nous avons obtenu deux Traités internationaux interdisant les mines antipersonnel et les bombes à sous-munitions.

Vos députés vous représentent auprès de votre gouvernement et font entendre votre voix dans le combat international contre les bombardements des civils. Aujourd'hui, nous les interpellons pour qu'ils s'engagent dans un processus politique inédit : une déclaration internationale qui changera les choses !

Merci pour votre soutien !

Mentions Légales
Photo : E. Fourt / HI