Goto main content
Stop Bombing Civilians Stop Bombing Civilians Stop Bombing Civilians Stop Bombing Civilians

NL

Les civils sont les premières victimes

32 102
personnes ont été tuées ou blessées
par des armes explosives dans le monde en 2018

90 %
des victimes d'armes explosives
sont des civils

600
infrastructures civiles sont détruites
ou endommagées chaque mois au Yémen

NON AUX BOMBARDEMENTS DES CIVILS

Le gouvernement doit s’engager contre les bombardements en zones peuplées

Malgré la situation politique en Belgique, notre pays doit prendre un engagement fort afin de mieux protéger les civils des bombardements dans les zones habitées. En savoir plus sur la campagne

En savoir plus sur la campagne

Mentions éthiques et légales
Merci de rester courtois : notre réseau se désolidarise de tout propos à caractère haineux, diffamatoire ou injurieux susceptibles d'être tenus par les participants à cette action. Merci de votre sobriété : un seul envoi de mail suffit.

Victime d’un bombardement en 2017 à Mossoul, Ali a été grièvement blessé et ses deux parents ainsi que son grand frère sont décédés. Il a été traité dans un hôpital au sud de la ville, et reçoit l’aide d’un kinésithérapeute de HI. Victime d’un bombardement en 2017 à Mossoul, Ali a été grièvement blessé et ses deux parents ainsi que son grand frère sont décédés. Il a été traité dans un hôpital au sud de la ville, et reçoit l’aide d’un kinésithérapeute de HI. Victime d’un bombardement en 2017 à Mossoul, Ali a été grièvement blessé et ses deux parents ainsi que son grand frère sont décédés. Il a été traité dans un hôpital au sud de la ville, et reçoit l’aide d’un kinésithérapeute de HI. Victime d’un bombardement en 2017 à Mossoul, Ali a été grièvement blessé et ses deux parents ainsi que son grand frère sont décédés. Il a été traité dans un hôpital au sud de la ville, et reçoit l’aide d’un kinésithérapeute de HI.
Victime d’un bombardement en 2017 à Mossoul, Ali a été grièvement blessé et ses deux parents ainsi que son grand frère sont décédés. Il a été traité dans un hôpital au sud de la ville, et reçoit l’aide d’un kinésithérapeute de HI.

ARRETER LES BOMBARDEMENTS EN ZONES PEUPLEES, C’EST POUR BIENTÔT ?

Handicap International alerte le grand public et les dirigeants du monde entier sur les ravages causés par l’utilisation des armes explosives en zone peuplée. On estime aujourd’hui que 90% des victimes sont des civils. On est loin des frappes chirurgicales et des dommages collatéraux !

Ensemble, nous pouvons agir

Nous avons le pouvoir d'agir et de faire pression sur les Etats, mais nous avons besoin de vous ! En 1997 et 2008, nous avons obtenu deux Traités internationaux interdisant les mines antipersonnel et les bombes à sous-munitions.

Vos députés vous représentent auprès de votre gouvernement et font entendre votre voix dans le combat international contre les bombardements des civils. Aujourd'hui, nous les interpellons pour qu'ils s'engagent dans un processus politique inédit : une déclaration internationale qui changera les choses !

Merci pour votre soutien !

Mentions Légales
Photo : E. Fourt / HI