Porte-livre

  • le porte-livre, vu de face
  • le porte-livre, vu de côté

La mamy de Nette est presque totalement paralysée. Elle adore lire, mais rencontre d'énormes difficultés pour tourner les pages. De plus, il arrive souvent qu'un livre se referme lorsqu'il n'est pas maintenu ouvert. C'est pourquoi Nette a décidé de fabriquer un porte-livre. 

Depuis un accident de vélo, la mamy de Nette n'a plus que l'usage de son bras et de son poignet droits. Elle se déplace en chaise roulante. Elle est passionnée de lecture, mais depuis l'accident, elle ne parvient pas toujours à tenir un livre ouvert et à tourner les pages.

La petite Nette, 12 ans, a trouvé une solution au problème. Elle a imaginé un porte-livre qui permet au livre de rester ouvert à la bonne page. Quelques années plus tôt, le papy de Nette avait déjà fabriqué une petite tige avec une extrémité antidérapante pour tourner les pages.

Nette a inventé le porte-livre dans le cadre d’un projet scolaire annuel. Elle l'a entièrement fabriqué elle-même, avec l'aide de son papy pour trouver les bons matériaux et scier la plaque en triplex. Son papa lui a également donné un coup de main pour dessiner les croquis.

Selon Nette, l’invention est aussi adaptée à des personnes qui souffrent d’une motricité limitée des doigts suite à un accident ou une maladie, notamment les patients atteints de sclérose en plaques, de maladies musculaires (Charcot...), de paralysie suite à un accident ou une hémorragie cérébrale...

Vous aussi, participez à Bricoleur du Coeur >>